Polar rochelais, le retour

Autres informations / 29.03.2013

Polar rochelais, le retour

C’est

une nouvelle un peu inattendue. Le lauréat du Gras Savoye Grand Steeple-Chase

de Paris (Gr1) 2010, Polar Rochelais (Le Balafré), a repris l’entraînement.

Engagé la semaine prochaine sur les hippodromes d’Auteuil et de Fontainebleau,

sur les haies et sur le steeple, Polar Rochelais (Le Balafré) pourrait bien mettre

entre parenthèses ses projets de retraite. En octobre dernier, suite à sa

rentrée en demi-teinte dans le Prix Richard et Robert Hennessy (L, 8e), sur

l’hippodrome d’Auteuil, son entraîneur, Patrice Quinton, nous avait confié : «

Pour sa rentrée, il paraissait vraiment très bien à l’entraînement. Mais la

façon dont il a couru ne nous a pas du tout enthousiasmés. Je crois tout

simplement qu’il n’en veut plus. Il nous a beaucoup donné et c’est à nous de

savoir dire stop. Il le mérite bien. Nous verrons maintenant comment il prend

son long repos. La décision de le mettre à la retraite n’est pas catégorique.

S’il se montre vraiment en forme, peut-être que nous songerons à réessayer. »

Après un repos hivernal, à Dragey, entouré de poulains, Polar Rochelais est revenu

dans son box en début d’année. Patrice Quinton nous a donc expliqué la raison

du retour à l’entraînement de son champion : « Il a passé l’hiver au repos

avec, dans son champ, plein de poulains destinés à venir à l’entraînement cette

année. Lorsque je suis allé plusieurs fois chercher quelques-uns d’entre eux,

je le voyais courir après eux, mais surtout, après le camion. Il voulait

rentrer. Je l’ai donc ramené. Dans un premier temps, il a "tiré" les

poulains à la piste, et, plus ça allait, plus il se montrait en très grande

forme. Nous avons décidé de l’engager. Pour voir. » Engagé à Fontainebleau,

dans le Prix Thierry Clément, sur le steeple, Polar Rochelais ne courra pas,

comme nous l’a affirmé son mentor, en raison des soixante-dix-neuf kilos qu’il aurait

à porter. Dans le Prix Arthur Veil-Picard, en haies, à Auteuil, cela reste

également incertain puisque Patrice Quiton souhaiterait, d’abord, le courir en

province afin de lui redonner du moral.