Premier match entre la france et le japon

Autres informations / 30.03.2013

Premier match entre la france et le japon

Avec un rating moyen de ses partants qui dépasse les 117, le Dubai Sheema Classic a attiré un lot particulièrement relevé. À la qualité s’ajoute la diversité de la provenance des prétendants à la succession de Cirrus des Aigles (Even Top). Irlande, Japon, Afrique du Sud, France, Allemagne, Qatar et Émirats Arabes Unis, bien entendu : c’est un vrai Championnat du Monde sur les 2.400m de la piste en gazon de Meydan qui va se jouer. Ce genre de courses, Shareta (Sinndar) y a déjà participé fin 2012, l’occasion du Breeders’ Cup turf (Gr1). La jument avait terminé cinquième. Peu avantagée par le tracé de Santa Anita, elle avait fait un bon bout pour finir, mais s’était retrouvée trop loin à l’entrée de la ligne droite pour venir menacer les premiers. À Meydan, elle trouvera le bon terrain qu’elle affectionne, et le tracé devrait mieux servir sa grande action. Le point d’interrogation, c’est qu’elle effectue une rentrée et qu’en quelques jours elle est passée des températures hivernales de Chantilly à la chaleur du désert. Un paramètre dont il faut d’autant plus tenir en compte que l’on a affaire à une femelle. L’autre français, c’est Dunaden (Nicobar), plus rompu aux grands déplacements que la jument. Lui a conclu son année à Hongkong, par une cinquième place dans le "Vase" (Gr1), accusant sans doute le coup d’une saison chargée au cours de laquelle il a tenté de défendre son titre dans le Melbourne Cup (Gr1). Il a montré qu’il pouvait briller au meilleur niveau sur 2.400m également. Reste à savoir s’il est déjà au sommet de sa forme.

UNE GRANDE DECOUVERTE POUR GENTILDONNA

Les chevaux les plus en vue effectuent eux aussi leur rentrée. Gentildonna (Deep Impact), la nouvelle idole japonaise, n’a pas été revue depuis son coup d’éclat dans le Japan Cup (Gr1), où elle battait Orfèvre (Stay Gold) d’un nez. Pour la première fois, la pouliche effectue un déplacement en dehors des frontières nippones. Elle va aussi découvrir les courses en nocturne. Cela fait donc beaucoup de nouveautés pour elle. On a coutume de dire que les champions ont de grandes facultés d’adaptation. À elle de prouver qu’elle mérite ce qualificatif ! St Nicholas Abbey (Montjeu) est allé, comme Shareta, disputer le Breeders’ Cup Turf en fin d’année. Troisième et premier européen, il s’était racheté de sa performance décevante dans l’"Arc", disputé en terrain très pénible. Le Dubai City of Gold (Gr2), préparatoire à ce Gr1, désigne Await the Dawn (Giant’s Causeway), deuxième de Jakkalberry (Storming Home) début mars. Il aura l’avantage d’être sur place depuis le début du meeting, et peut créer une petite surprise. Mickaël Barzalona sera associé au Godolphin Prince Bishop (Dubawi), beaucoup plus confirmé sur la Tapeta que sur le gazon et, de ce fait, les bookmakers lui préfèrent Sharestan (Shamardal), pour qui le point d’interrogation réside dans la distance des 2.400m. Very Nice Name (Whipper), lauréat d’un Gr1 local au Qatar pour l’entraînement d’Alban de Mieulle, après avoir débuté pour l’entraînement de Freddy Head, devrait de nouveau donner le meilleur de lui-même, mais en valeur pure, il semble barré pour la victoire.