Prix agitato : vanilla crush etait pret

Autres informations / 04.03.2013

Prix agitato : vanilla crush etait pret

 

 « De tous, c'était lui le plus prêt ! », s'est

exclamé Guillaume Macaire à l'issue de ce Prix Agitato, remporté par son

protégé Vanilla Crush (Martaline), faisant référence à ses autres représentants

du jour, dont la préparation a été perturbée par les conditions

météorologiques. Le fils de Martaline s'est en effet facilement imposé, pour sa

rentrée, dans ce Prix Agitato. Avant le coup, on attendait principalement

Suzerain (Trempolino), qui venait d'effectuer un excellent hiver à Pau et se

présentait invaincu en obstacle. Le représentant de Guy Cherel a toutefois des

excuses : certainement encore un peu tendre, il a aussi été fortement gêné au

saut de la rivière du huit, manquant de tomber et conservant son équilibre (et

son jockey aussi) par miracle. Il se classe quatrième et sera revu avec intérêt.

Niquos (Poliglote) et Soldier Two (Sleeping Car) ont été aperçus aux

avant-postes dans ce Prix Agitato. Suzerain et Vanilla Crush ont constamment

été dans leur sillage. À la rivière du huit, Suzerain n'a pas eu toutes ses

aises à la réception, tandis que Very Heaven s’est alors retrouvé en tête avec

Policy Jumper (Poliglote). Ce dernier sera par ailleurs gêné par le cheval en

liberté au saut du bull finch. Entre les deux derniers obstacles, Vanilla Crush

est venu prendre facilement la tête. Policy Jumper et Very Heaven ont suivi le

mouvement, même si le deuxième ne pourra pas se relancer sur le plat.

DE LA

QUALITE, MAIS COMPLIQUE

Guillaume

Macaire nous a déclaré : « Il était prêt. C'est dommage qu'il ait tendance à

partir sur sa droite. C'est un cheval assez compliqué le matin, à

l'entraînement. Mais c'est un bon cheval, en devenir, il a de l'abattage et de

la qualité. » Vanilla Crush s'est en effet montré irréprochable depuis son

début de carrière. Il comptait deux deuxièmes places sur les haies, à Auteuil,

et avait terminé son automne 2012 par un succès pour sa première tentative sur

le steeple. Il confirme dès sa rentrée, et possède certainement une marge de

progression. D’autant que ce Prix Agitato est souvent un tremplin pour les

Groupes.

POLICY

JUMPER, UN CHEVAL DE CLASSE

Deuxième

avec Policy Jumper, Thierry Doumen semble détenir là un élément de qualité. Son

cheval s'empare du premier accessit après des circonstances de course loin

d'être idéales. « C'est bien ce qu'il fait, d'autant plus qu'on ne peut pas

dire qu'on ait été très heureux. Il s'est retrouvé devant par la force des

choses, ce qui n'était pas idéal pour lui. Il a encore un peu de mal à se

gérer. En plus de cela, nous avons été gênés au saut du bull finch par le

cheval en liberté. Il effectue des premiers pas sur le steeple à Auteuil très

satisfaisants. » Jugé digne de débuter dans le Prix Wild Monarch (L), dans

lequel il était tombé, Policy Jumper possède déjà une bonne expérience en

haies, et s'était notamment classé cinquième de Victoire des Borde

(Antarctique) dans le Prix Fifrelet (L).

LA

FAMILLE D'UCELLO II

Vanilla

Crush est très bien né. Sa deuxième mère, Diyala III (Quart de Vin), est une

propre soeur du champion Ucello II (Quart de Vin), double vainqueur du Grand

Steeple-Chase de Paris (Gr1). Diyala III n'a jamais brillé en compétition et

est partie au haras en étant encore maiden. Son meilleur produit reste Latitude

(Kadalko), la mère de Vanilla Crush. Elle s'est notamment classée troisième au

niveau Gr3 en Angleterre. Vanilla Crush est son troisième produit, le seul

étant encore basé en France. Et assurément le plus prometteur d'entre tous.

Seul le premier produit de Latitude, par Dark Moondancer, est apparu en

compétition, en France d'abord, puis en Angleterre dans des épreuves modestes.