Prix de bacqueville (f) : jolly old chap avec le port des oeilleres australiennes

Autres informations / 02.03.2013

Prix de bacqueville (f) : jolly old chap avec le port des oeilleres australiennes

Septième

du Prix Clermont Lefort (G), pour ses débuts à 2ans, sur l’hippodrome de

Toulouse, Jolly Old Chap (Acclamation) a montré un tout autre visage pour sa

rentrée 2013. Un peu allant en début de course, dans le Prix de Bacqueville  (F), ce pensionnaire de Xavier

Thomas-Demeaulte a néanmoins pris nettement l’avantage à trois cents mètres du

but. Finalement, il s’est imposé facilement, étant bien appliqué avec le port

des oeillères australiennes. « C’est un bon poulain qui a du "speed",

a expliqué Roberto-Carlos Montenegro, jockey de Jolly old Chap. Les oeillères

australiennes lui ont fait du bien. C’était plus pour le canaliser. » Très

régulier depuis le début de sa carrière, Mehen (Country Reel) se rapproche

d’une première victoire et a pris une honorable deuxième place devant Quiet

Diplomacy (New Approach) qui est resté dans son action dans la ligne droite.

UN

DESCENDANT DE SIGY

Jolly

Old Chap a beaucoup de vitesse dans son pedigree. Sa troisième mère, Sigy

(Habitat), championne à 2ans, a remporté le Prix de l’Abbaye de Longchamp (Gr1)

à ce jeune âge. Elle est notamment la mère de l’étalon Sicyos, vainqueur du

Prix d’Arenberg (Gr3) et père de Porlezza. Deuxième mère de Jolly Old Chap,

Compulsive Quality (Elusive Quality) a donné plusieurs chevaux qui ont pris du

black type, comme Black Escort (Southern Halo), gagnante du Prix de la Vallée

d’Auge (L), Catalane (Septième Ciel) ou encore Contexte (Septième Ciel). Là

encore, tous se sont illustrés sur des distances assez courtes. Compulsive Quality

(Elusive Quality), mère de Jolly Old Chap, n’a pas couru. Elle a déjà produit

Es Ser (Russian Blue), déjà gagnante d’une sortie.