Prix de marsan : virtual player prouve sa classe a auteuil

Autres informations / 25.03.2013

Prix de marsan : virtual player prouve sa classe a auteuil

Avec un

terrain très collant, les conditions de course étaient difficiles à Auteuil.

Cela donne davantage de valeur au succès de Virtual Player (Protektor), ainsi

que des excuses à certains concurrents dont on attendait mieux, mais qui

effectuaient une rentrée. Dans un tel terrain, il valait mieux être à 100 %

pour accrocher le succès. Plougala (Plouescop) s'est élancé en tête et a animé

l'épreuve à un rythme régulier, reproduisant une tactique qui lui avait permis

de s'imposer l'automne dernier à Auteuil. Espoir de Bellouet (Califet), the

Great Valley (Malinas) et Niquos (Poliglote) ont suivi, devant Virtual Player

et Rederie Guest (Red Guest). La rentrante Ladies Vision (Turgeon) a fermé la

marche. Dans la ligne d'en face, Virtual Player s'est rapprochée, tout comme

Ladies Vision, en dépit d’une faute à la haie du Pavillon. Plougala a conservé

la tête puis a commencé à céder au bout de la ligne d'en face et dans le

tournant final. Virtual Player s'est calée contre la lice extérieure et n'a

plus été inquiétée après le saut de la dernière haie. Espoir de Bellouet s'est

très bien comporté, s'emparant du premier accessit devant Niquos tandis que

Ladies Vision cédait dans la courbe finale et s'adjugeait la cinquième place

derrière Rederie Guest. Plougala et Ladies Vision avaient montré de la qualité

en 2012, à l'âge de 3ans, et leur retour en piste était attendu. Ils ne sont

toutefois pas à condamner sur cet échec puisqu'ils effectuaient une rentrée et

avaient certainement besoin de courir. D'ailleurs, les quatre premiers de ce

Prix de Marsan avaient déjà une ou plusieurs sorties dans les jambes en 2013,

les rentrants occupant donc les dernières places (The Great Valley ayant été

arrêté). La forme était un élément très important, ce dimanche. Cela n'enlève

rien au probant succès de Virtual Player. Guy Cherel, son entraîneur, est

d'ailleurs très satisfait de la victoire de sa pensionnaire, d'autant plus

qu'elle le fait avec la manière. « Elle nous avait un peu déçus à Pau. Elle se

comportait en très bonne jument le matin et nous attendions qu'elle le montre

l'après-midi. Elle l'a fait aujourd'hui, et à Auteuil de surcroît, avec des

conditions difficiles ; c'est important! Nous réfléchirons à son programme ;

nous ne voulons pas l'abîmer, afin qu'elle puisse devenir par la suite une

bonne poulinière. »

LA SOEUR

DE PLAYING ET SLOW GAME

Élevée

par M.L. Bloodstock, Virtual Player est née pour sauter. Elle est la soeur de

Playing (Astarabad), vainqueur du Prix Duc d’Anjou (Gr3), et de Slow Game (Al

Namix), placé de Listeds. Jouable (Garde Royale), mère de Virtual Player,

s’était imposée pour sa dernière sortie, en plat. Virtual Player est aussi la

cousine de Ludre (True Brave), deuxième du Prix du Président de la République

(Gr3), et de Petit Tracy (April Night), quatre fois placé de Groupes.