Prix de saint-valery (f) : blast echo fait galoper sa compagne d’entrainement, arsheef

Autres informations / 02.03.2013

Prix de saint-valery (f) : blast echo fait galoper sa compagne d’entrainement, arsheef

 

Jean-Claude

Rouget a signé le jumelé dans le Prix de Saint-Valéry (F) avec deux pouliches

de qualité : Arshef  (Hard Spun) et Blast

Echo (Falco). La seconde a rapidement pris les devants à bonne allure, se montrant

volontaire. Elle est entrée dans la ligne droite avec beaucoup de ressources

et, à quatre cents mètres du but, elle a creusé un petit écart, sans que son

jockey ne lui demande quoi que ce soit. De ce fait,  elle a obligé Arsheef a sortir le grand jeu pour

aller la chercher et la dominer sûrement, d’une encolure. Battue sur le poteau,

pour ses débuts, sur la P.S.F. cantilienne, Arsheef a inversé la tendance ce

vendredi. « Je suis très content du résultat, c’est bien pour Arsheef et Blast

Echo, a confié Jean-Claude Rouget. Arsheef le fait bien et Blast Echo l’a

obligée à galoper. Cette dernière avait débuté à Bordeaux, sur un terrain

lourd, mais elle n’était pas prête. Elle court beaucoup mieux. » Si Arsheef a

su se montrer tenace pour ouvrir son palmarès, la pouliche la plus plaisante du

lot a bien été sa compagne d’entraînement. Blast Echo a eu un très beau passage

à l’entrée de la ligne droite et son pilote, Ioritz Mendizabal, n’a pas été

dur. Elle laisse de belles promesses pour le printemps qui s’annonce. La

troisième place est revenue à Zatsfine (Oasis Dream), soeur de Byword (Peintre

Célèbre) et Proviso (Dansili). Après deux premières courses discrètes à 2ans,

elle a affiché de nets progrès.

LA NIECE

DE GHANAATI

Élevée

par Shadwell Farm, Arsheef est la nièce de Ghanaati (Giant’s Causeway),

gagnante des 1.000 Guinées et des Coronation Stakes (Grs1), Mawatheeq (Danzig),

deuxième des Champion Stakes (Gr1) et de Rumoush (Rahy), troisième des Oaks

(Gr1). Atayeb (Rahy), mère d’Arsheef, a gagné l’une de ses six sorties. Notons

qu’Arsheef, comme nombre de vainqueurs de Jean-Claude Rouget sur le sable, est

née pour briller sur cette surface puisqu’elle est la fille de l’étalon

américain Hard Spun