Prix d’essai des pouliches (peloton a) :love flight en toute decontraction

Autres informations / 21.03.2013

Prix d’essai des pouliches (peloton a) :love flight en toute decontraction

Le

jumelé de ce Prix d’Essai des Pouliches (peloton A) a été constitué des deux

plus belles pouliches du rond de présentation : Love Flight (Irish Wells) et

Airchica (Air Eminem). Love Flight a tracé un excellent parcours

"école". Elle a attendu dans la seconde moitié du peloton, avant de

faire mouvement au bout de la ligne d’en face, côté corde. Sautant avec

application les difficultés, elle a abordé la ligne droite derrière Airchica,

qui venait de prendre le commandement. Faufilée le long du rail, Love Flight a

pris l’avantage facilement, sans que son jockey Matthieu Carroux lui demande de

s’étendre entre les deux dernières haies. Et sur le plat, Love Flight s’est

détachée pour passer le poteau douze longueurs devant Airchica. Graine au Vent

(Rashbag), l’une des animatrices, a conservé la troisième place, précédant la

note de la course : La Mollière (Turgeon), la fille de Grivette (Antarctique).

Cette dernière s’est montrée fautive en face, étant alors reléguée parmi les

dernières, assez loin de la tête. Encore attardée à l’entrée de la ligne

droite, La Mollière a enclenché sur le plat, terminant à toute allure pour

prendre la quatrième place. Elle a comblé environ une vingtaine de longueurs de

l’entrée de la ligne droite au poteau. De ce Prix d’Essai, peloton A, on

retiendra donc deux choses : la facile victoire de Love Flight et la fin de

course de La Mollière. La pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé, vu son

comportement en course, devrait être capable de répéter.

LA

GRANDE FAMILLE "BOITEAU"

Élevée

par Patrick Boiteau, Love Flight provient de la bonne famille des

"Flight". Sa troisième mère, Sunday Flight (Johnny O’Day), est à

l’origine de Sunny Flight et Golden Flight, deux fils de Saint Cyrien, tous

deux lauréats du Prix La Haye Jousselin (Gr1). Deuxième mère de Love Flight,

Summer Flight (General Assembly) a gagné le Prix John Cunnington à Auteuil.

Elle a donné notamment Master Flight (Poliglote), vainqueur de douze courses.

Lover Flight (Saint Cyrien), la mère de Love Flight, avait débuté par une

cinquième place dans le Prix Géographie, à Auteuil, avant d’ouvrir son palmarès

aux Sables d’Olonne, puis d’arrêter sa carrière sur une quatrième place à

Saint-Malo. Avant Love Flight, Lover Flight a produit un mâle, né en 2009, par

Walk in the Park, qui n’a pas couru, nommé Park Flight, et en 2012, elle a

donné naissance à une femelle, Holly Flight, toujours par Walk in the Park.