Prix exbury (gr3) : entre forme et aptitude

Autres informations / 16.03.2013

Prix exbury (gr3) : entre forme et aptitude

Samedi,

l’hippodrome de Saint-Cloud lance la saison de 

Groupe en plat. Le Prix Exbury (Gr3) édition 2013 se déroule dans des

conditions extrêmement difficiles, avec un terrain assurément très lourd. Ils

ne sont que six au départ. Trois d’entre eux font une rentrée, tandis que les

trois autres ont prouvé leur forme, à différents niveaux, récemment. Le favori

de l’épreuve doit logiquement être Don Bosco (Barathea), récent gagnant d’une

bonne course A à Chantilly.

DON

BOSCO, L’ATOUT FORME

Après un

détour par Hongkong en décembre, Don Bosco a fait son retour en France à

l’occasion du meeting de Cagnes-sur-Mer, dans le Grand Prix de la Riviera (L).

Il s’est classé alors quatrième, alors qu’il était favori, la course étant

remportée par Espero (Verglas). Le pensionnaire de David Smaga était cependant

allé très vite devant, en se bagarrant avec Rock of Nassau (Rock of Gibraltar).

Il avait des excuses et il s’est racheté à Chantilly, s’imposant très

facilement lors de la réunion sur P.S.F. servant de tremplin pour les courses

de Dubaï. La forme est là, mais il faut autre chose samedi : il faut

impérativement avoir des qualités de nageur. Et Don Bosco les a, comme il l’a

montré en novembre à Saint-Cloud, à l’occasion du Prix Perth (Gr3). Don Bosco

est un cheval qui, malgré son âge, possède encore une marge de progression.

Septième de ce Prix Exbury l’an dernier, il se présente cette année comme le

cheval à battre dans ce Gr3. La forme est aussi du côté d’Espero. Il reste sur

cinq succès consécutifs et fait ses premiers pas au niveau Groupe. Il découvre

des conditions d’engagement idéales pour son premier essai à ce niveau de

compétition. Plus souvent vu sur P.S.F., Espero compte une sortie en terrain

collant (deuxième) et une sortie en terrain lourd (une victoire). Il est en

mesure de s’adapter à l’état de la piste de ce samedi, mais ces deux

performances ne sont pas vraiment significatives, étant réalisées face à une

opposition bien moins relevée. Dernier cheval au départ ayant déjà fait une

rentrée : Nutello (Lemon Drop Kid). Il lui manque des références en terrain

lourd et ce troisième du "Jockey-Club" doit rassurer à ce niveau. Il

a gagné pour sa rentrée sur la P.S.F. de Deauville, mais il faut qu’il montre

encore des progrès pour rivaliser avec un cheval comme Don Bosco, qui a été

plus démonstratif que lui ces derniers temps.

SAGA

DREAM REND DU POIDS POUR SA RENTRÉE

Saga

Dream (Sagacity) n’a pas été revu en piste depuis son succès dans le Prix du

Conseil de Paris (Gr2). Il ne trouve pas des conditions faciles pour son retour

en piste, puisqu’il rend du poids à tout le monde. Il rend notamment un kilo à

Don Bosco, ce qui était déjà le cas en 2012 dans ce Prix Exbury, quand il y terminait

troisième. Même si Freddy Lemercier a longtemps préféré Saga Dream en bon

terrain, ce cheval n’a que rarement déçu en terrain lourd. Au papier, c’est

l’un des chevaux les plus sûrs pour le podium. Saga Dream retrouve Gentle Storm

(Gentlewave), troisième à distance du Prix du Conseil de Paris. Il est à

nouveau muni d’oeillères australiennes, artifice qui a aidé ce finisseur en fin

de saison dernière. Pagera  (Gentlewave)

reste assez difficile à saisir, se montrant parfois intermittenteet, l’an

dernier, elle avait eu besoin de quelques courses pour revenir à son meilleur

niveau. Placée de Gr1 à l’automne, c’est l’une des meilleures ici, en classe

pure. Elle a également l’avantage d’avoir déjà gagné à Saint-Cloud et en

terrain lourd. Il n’y aurait pas grand-chose d’illogique si elle venait à

s’imposer ici.