Prix henry foy (b) : un si sage dissipe mais premier

Autres informations / 19.03.2013

Prix henry foy (b) : un si sage dissipe mais premier

Si Sage

(Sageburg) a retrouvé le chemin du succès dans le Prix Henry Foy (B) où il a

laissé son plus proche rival, le bon Kapstadt (Country Reel), à plus de trois

longueurs. Pourtant, Si Sage a galopé une grande partie du parcours assez

contracté, alors qu’il était dans le sillage de l’animatrice Perrecalla (Anabaa

Blue). Dans le tournant final, Thierry Jarnet, son jockey, n’a eu d’autre choix

que de sortir, gênant alors légèrement Kapstadt qui venait également de se

décaler, pour laisser parler l’abattage de Si Sage. Ensuite, Si Sage a fait

parler sa grande action et s’est détaché nettement de Kapstadt, qui était lui

aussi plutôt brillant dans le parcours. Si Sage n’a pas été engagé dans les

Grs1. Sa rentrée, dans le Prix de Saunhac (D), à Toulouse, avait été un peu

décevante. Mais, à 2ans, ce pensionnaire de Didier Guillemin avait montré pas

mal de constance. Après plusieurs places dans des maidens provinciaux, il a

gagné son maiden, terminé deuxième du "Horse Racing Abroad", avant de

gagner le Prix Kendor (D) à Saint-Cloud, en terrain lourd. Finalement, ce

cheval à grande action et très polyvalent continue de progresser et il n’a

peut-être pas fini d’étonner. Quant au favori de cette "B", Kapstadt,

il n’est pas à condamner trop vite. Comme le gagnant, il découvrait la P.S.F.

et, surtout, il s’est montré assez tendu pour cette rentrée. Il mérite une

nouvelle chance. Enfin, il faut signaler les progrès de Huascaran (Turtle

Bowl), désormais hongre, qui est venu "ramasser" très facilement la

troisième place.

UNE MERE

GAGNANTE EN HAIES

Élevé

par son propriétaire, l’Écurie D, Si Sage a pour mère Sans Rien, qui est par

Poliglote, ce qui peut expliquer aussi l’aptitude au terrain que son fils a

montré à 2ans. Sans Rien n’a couru qu’une fois, gagnant une course en haies à

Fontainebleau au mois d’avril de ses 3ans. Cette famille remonte à Boréale

(Bellypha) – quatrième mère de Si Sage –, gagnante de Gr3 à Longchamp à 2ans

sur 1.600m.