Prix hubert d’aillieres (l) : le genre de course ou tout peut arriver

Autres informations / 24.03.2013

Prix hubert d’aillieres (l) : le genre de course ou tout peut arriver

Le Prix

Hubert d’Aillières, une simple Listed, est le temps fort de ce dimanche à

Auteuil. Cette course principale fait partie du circuit d’épreuves sur les

haies et tout peut y arriver. En effet, dans ces compétitions, on retrouve en

général un peu de tout : des hurdlers, des steeple-chasers, des chevaux de

Groupe, comme de gros handicaps, qui ont des objectifs différents. Et, à cette

époque de l’année, la forme est importante, encore plus ce printemps, du fait

des intempéries tardives qui ont perturbé la préparation des chevaux. Envisagé

dans la Grande Course de Haies d’Auteuil (Gr1), Grand tard (Tôt ou Tard) est un

sauteur de qualité. Ses performances dans le Grand Prix d’Automne (Gr1, 5e) et

la Grande Course de Haies d’Enghien (Gr3, 6e), à l’automne dernier, ont été

plaisantes. Il a également l’avantage d’une rentrée gagnante en plat, dans un

lot correct, à Compiègne. Dès lors, il a toutes ses chances pour la victoire.

Mais on peut en dire tout autant de Lord Prestige (Kapgarde). Pour sa première

sortie sous l’entraînement de Marcel Rolland, il s’est imposé. Il a remporté

facilement le Prix Jean Doumen, devant Monpilou (Saint des Saints) et Deep

Purple (Halling) qu’il va retrouver. Son mentor le pense capable de rééditer le

même genre de performance dimanche, face à une opposition légèrement plus relevée.

Monpilou a donc conclu deuxième du Prix Jean Doumen. Sauteur régulier, il fait

toutes ses courses et avec une sortie dans les jambes, il ne doit pas être loin

du compte.

TORNADE

PRECIEUSE POUR UNE SURPRISE

Souvent

allante par le passé, Tornade Précieuse (Network) s’est bien amendée. Désormais

capable d’attendre, elle en devient plus incisive en fin de parcours. Sa

rentrée dans le Prix Juigné (Gr3) s’est soldée par une cinquième place que l’on

peut qualifier d’encourageante. Si les 4.300m ne s’avèrent pas trop longs, elle

doit jouer un bon rôle dans cette course. Avec l’allongement de la distance,

Deep Purple peut "faire un truc". En revanche, cette course servira

surtout de remise en route pour les bons steeple-chasers Pistolet Rouge (Polish

Summer) et Quarouso (Lavirco), qui sont de vrais chevaux de tenue. Pour Amarak

(War Chant), la tâche est compliquée, dans ce lot, pour une réapparition.