Prix jean doumen : lord prestige debute victorieusement pour marcel rolland

Autres informations / 04.03.2013

Prix jean doumen : lord prestige debute victorieusement pour marcel rolland

Auparavant

entraîné par Christophe Sorignet, son propriétaire et éleveur, Lord Prestige

(Kapgarde) a rejoint durant l'hiver les boxes de Marcel Rolland. Pour sa

première sortie sous son nouvel entraînement, le fils de Kapgarde n'a pas fait

de détail, s'imposant de six longueurs devant le favori Monpilou (Saint des

Saints) dans ce Prix Jean Doumen. Ce dernier se classe donc deuxième pour son

retour en haies, spécialité dans laquelle il n'avait pas couru depuis le mois

de novembre 2011. Les chevaux ayant été de l'avant sont ceux qui se sont

illustrés dans ce Prix Jean Doumen. Lord Prestige et Monpilou ont toujours été

aux avant-postes, imprimant un train régulier à l'épreuve, suivis de près par

Dolcetto (Califet). À la sortie du tournant final, ces trois chevaux se sont

détachés, lâchant Dumet (Turgeon), qui n’a pu les suivre. Sur le plat, il n'y a

pas eu d'incertitude : Lord Prestige s'est envolé vers un succès très facile, tandis

que Monpilou, plutôt côté corde, s’est livré à une vive explication avec

Dolcetto, appuyé contre la lice extérieure. Monpilou a donc conservé la

deuxième place. Dumet s’est classé quatrième à distance,  devant le vétéran Deep Purple (Halling), qui

s'empare de justesse de la cinquième place pour ses débuts sur les obstacles

français. Jean d'Angely (Pelder) ne rassure pas pour sa rentrée, ayant dû être

arrêté.

MARCEL

ROLLAND A TROUVE LES CLES

Lord

Prestige s'était déjà illustré à plusieurs reprises sur les obstacles

parisiens, dans des courses à conditions comme dans des gros handicaps, mais

Christophe Sorignet a jugé plus sage de le confier à Marcel Rolland pour cette

nouvelle saison. Il nous a expliqué : « Je suis permis d'entraîner, installé

dans le Limousin. Je suis aussi éleveur, puisque j'ai trois poulinières, et

j'ai travaillé pendant dix ans chez Guillaume Macaire comme garçon de voyage.

Jusque-là, j'avais réussi à ne pas trop mal me débrouiller avec Lord Prestige.

Nous avions notamment gagné au niveau Quinté. Mais je n'ai pas de gros moyens

pour entraîner, juste une petite piste. En fin d'année 2012, j'ai senti qu'il

me tournait autour. Et comme c'est un cheval qui voyage mal, il était mieux de

le mettre à Paris. Je pense qu'il pourrait aller en steeple, étant donné qu'il

a un gros abattage. » De son côté, Marcel Rolland est lui aussi satisfait de la

prestation de son nouveau pensionnaire. « Je ne suis pas surpris qu'il gagne

aujourd'hui. Il a toujours très bien travaillé le matin et sa victoire le

confirme. C'est un cheval qui possède beaucoup de qualité et qui, de plus, est

très facile. »

MONPILOU

DEUXIEME POUR SON RETOUR SUR LES HAIES

Excellent

en 2012 sur le steeple-chase, Monpilou n'avait pas été revu en piste depuis sa

deuxième place dans le Prix Fondeur (L), au mois de novembre. Cette rentrée à

Auteuil était synonyme de retour sur les haies, spécialité dans laquelle il

s'était imposé au niveau Gr3. Il se contente finalement de la deuxième place,

avec des circonstances atténuantes, comme nous l'a expliqué Guillaume Macaire.

« C'est correct. Je n'ai pas pu le travailler comme je le souhaitais sur les

haies cet hiver. Et avec l'âge, il a peut-être un peu plus tendance à se

reprendre. Ce sont des éléments qui peuvent expliquer qu'il déçoive un peu

aujourd'hui. La suite de son programme n'est pas encore établie. »

LE

MEILLEUR PRODUIT DE PRESTIGE GIRL

Par

Kapgarde, Lord Prestige est le troisième produit issu de Prestige Girl

(Prestigieux). La mère de cette dernière, Sofaifa (Easter Sun), était une élève

de la marquise de Moratalla. Prestige Girl a couru pendant cinq ans, comptant

quarante-neuf sorties pour trois victoires et trente places. Lord Prestige est

son meilleur produit.