Prix juigne (gr3) : une releve ambitieuse

Autres informations / 03.03.2013

Prix juigne (gr3) : une releve ambitieuse

Pour

Gémix (Carlotamix) et Défi d’Anjou (Saint des Saints), deux des meilleurs

hurdlers de 4ans l’an dernier, il est l’heure d’affronter les vieux chevaux.

Ils restent tous deux sur leur sortie dans le Prix Renaud du Vivier (Gr1), où

le pensionnaire de Laurent Viel a devancé celui de Nicolas Bertran de Balanda,

tout en laissant la victoire à Esmondo (Sholokhov). Dans le Prix Pierre de

Lassus (Gr3), l’ordre était inversé et, dimanche, il s’agira surtout d’une

question de préparation pour savoir qui terminera devant l’autre. Mazuelo

(Poliglote), lui aussi âgé de 5ans, aura l’avantage d’avoir couru cet hiver à

Pau. Sa forme est donc plus avancée que celle de ses deux rivaux, et il peut en

profiter pour briller d’emblée, après sa belle deuxième place dans la Grande

Course de Haies paloise (L).

TIR AU

BUT, LA VALEUR SURE

Guy

Cherel est particulièrement bien armé dans ce premier Groupe de l’année sur les

haies, puisqu’il sellera également Tir au but (Trempolino), qui a terminé son

année par un succès dans le Prix Léon Olry Roederer (Gr2), après avoir été

sacré dans le Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2). Polyvalent, doué et plus dur

que ses cadets, Tir au But détient sur le papier une première chance.

LES

TROIS ATOUTS DE JEAN-PAUL GALLORINI

L’autre

homme fort de ce Prix Juigné se nomme Jean-Paul Gallorini. De ses trois

partants, celle qui a montré le plus de qualité est Princesse Kap (Kapgarde).

Orientée sur les gros obstacles au second semestre 2012, elle a aligné trois succès

consécutifs, et elle s’est même promenée dans le Prix Morgex (Gr3). Mais,

contrairement à ses deux compagnons de boxes, elle n’a pas couru cet hiver.

Catmoves (Medicean) et OEil du Maître (Robin des Champs) sont allés à Cagnes.

En valeur pure, ils sont en dessous de Princesse Kap, mais ils peuvent profiter

de leur forme. La reine de cagnes de passage à Auteuil Wutzeline (Waky Nao)

arrive elle aussi de la Côte d’Azur où elle a signé un nouvel exploit dans le

Grand Steeple (L). Mais Wutzeline n’est pas seulement une jument de Cagnes, et

de steeple, et l’an dernier, en début d’année, elle s’était bien défendue sur

les haies d’Auteuil. Enfin, Libaute (High Yield) a montré de nets progrès dans

son comportement à l’automne. Désormais, elle peut être montée plus près de la

tête, et en a profité pour remporter le Prix André Michel (Gr3), face aux

femelles. À elle de prouver qu’elle a le niveau pour affronter les meilleurs

hurdlers d’Auteuil. D’autres sont dans ce cas dans ce Gr3 très ouvert, comme

Menelas Ar Len (Malinas), qui a montré de belles choses cet hiver sur la Côte

d’Azur.