Prix la camargo (l) : les reves sont encore permis avec alterite

Autres informations / 27.03.2013

Prix la camargo (l) : les reves sont encore permis avec alterite

Avant le

Prix La Camargo (L), la pression était à la hauteur des attentes placées en

Altérité (Literato). La pouliche, troisième du Total Prix Marcel Boussac (Gr1)

et qui défend désormais la casaque de Martin Schwartz, effectuait sa rentrée,

et pour l’occasion, Michel Zerolo, qui a réalisé la transaction, et Hervé

Morin, éleveur de la pouliche, accompagnaient Jean-Claude Rouget. Les visages

se sont vite détendus après la démonstration de la pouliche, qui a gagné comme

un galop du matin. « Elle devait gagner ainsi pour ambitionner de faire partie

des meilleures de sa génération à 3ans… », a confié Jean-Claude Rouget après la

course. Christophe Soumillon a délibérément placé sa partenaire en queue de

peloton et ne s’est vraiment intéressé à la course qu’une fois le dernier

tournant négocié. Là, il a pris son temps pour équilibrer sa pouliche. Il a

aussi pris le soin de venir à l’extérieur. Uniquement sollicitée aux bras,

Altérité a alors pris facilement la mesure de ses adversaires. « Nous sommes

toujours un peu anxieux avant ce genre de courses, car il faut savoir si on va

retrouver la même pouliche qu’à 2ans, a continué Jean-Claude Rouget. Elle va

bien monter sur cette course car elle n’était pas encore au top. Nous aimons

bien la monter comme ça, derrière et bien détendue, car quand on y réfléchit,

sa seule “mauvaise” course a eu lieu à Deauville, dans la “B”, quand elle avait

été contrainte de venir trop tôt. » Michel Zerolo a ajouté : « Elle devrait

aller directement sur la "Poule", car Jean-Claude veut lui laisser un

laps de temps suffisant. Bien sûr, nous sommes soulagés de la voir gagner

ainsi. Nous l’avions achetée dans le but d’une carrière classique en France,

dans un premier temps. » Le second temps, cela pourrait être les États-Unis, à

l’image de ce qu’a réalisé une jument comme Stacelita (Monsun).

ANAZONE

NOUS LAISSE SUR NOTRE FAIM

Derrière

Altérité, Béatrice (Dr Fong) s’est bien défendue après avoir été montée près de

la tête. Elle n’a jamais vraiment été inquiétée par Anazone (Anabaa), qui est

venue un moment, mais sans montrer le changement de vitesse qui avait

impressionné à Cagnes. Assistant d’Henri-Alex Pantall, Ludovic Gadbin nous a

confié : « C'est vraiment très bien. La pouliche effectue une très bonne

rentrée. Elle avait déjà montré de la qualité à 2ans, en se classant notamment

deuxième du Prix des Sablonnets alors qu'elle affrontait les mâles, et

troisième à Krefeld, dans un Gr3. Elle a très bien évolué physiquement, elle

est très plaisante. Nous sommes surpris dans le bon sens : nous savions qu'elle

galopait, mais elle affrontait ici de bonnes pouliches. La lauréate est très

bonne. Nous allons maintenant essayer de lui faire monter les échelons. »

UN

CROISEMENT 100 % "MORIN"

Élevée

par l’Écurie de la Vallée Martigny, Altérité est issue d’un croisement 100 %

"Morin". Sa mère, Ana Luna (Dream Well), n’a pas couru et a été

rachetée par Hervé Morin. Après Altérité, elle a eu une femelle en 2011 et un

mâle en 2012, les deux par Dr Fong. Altérité appartient à une belle famille de

la Louvière. Sa deuxième mère, Lunaba (Anabaa), a donné deux gagnants.

Troisième mère d’Altérité, Lunassa (Groom Dancer) a produit la bonne Célimène

(Dr Fong), gagnante des Prix Pénélope et de Flore (Grs3) et quatrième du Prix

de Diane (Gr1), et Lunaska (Ashkalani), vainqueur de Listed. Du côté du père

d’Altérité, c’est aussi la "griffe" Morin puisqu’il s’agit de

Literato, qui a porté haut les couleurs vert, rose et bleu en enlevant les

Champion Stakes (Gr1).