Prix la nouba : escort’beauty ou les souvenirs de david cottin

Autres informations / 21.03.2013

Prix la nouba : escort’beauty ou les souvenirs de david cottin

Jument

de qualité, Escort’beauty (Robin des Champs) n’a pas raté son retour à Paris,

dans le Prix La Nouba. Rapprochée facilement, en deuxième position, en face,

elle a avalé toutes les difficultés de ce parcours, long de 3.400m, sur le

steeple. Une fois l’open-ditch du tournant final franchi, Escort’Beauty avait

quasiment course gagnée. Son jockey, David Cottin, s’est retourné plusieurs

fois, mais personne ne venait l’inquiéter. Sur le plat, Escort’Beauty est

repartie très facilement. Assurément, elle doit avoir la pointure d’une Listed,

voire mieux. Escort’Beauty a également rappelé de bons souvenirs à David

Cottin. En effet, c’est avec les couleurs d’Escort’Beauty, celles de Jean-Paul

Moutafian, qu’il avait remporté sa première course, en tant que

gentleman-rider, au printemps 2006, avec OEuvre d’Art. Il a expliqué : « C’est

vrai que ces couleurs me rappellent de bons souvenirs. Escort’Beauty a un peu

de classe. Elle aurait pu gagner avec une plus grande marge, sur une plus

longue distance. Aujourd’hui, 3.400m, c’était un peu court. Elle aurait dû

gagner cet hiver à Pau, mais elle avait été au tapis, par ma faute. Ensuite,

elle a couru à Strasbourg, où elle trouvait un bon engagement, mais elle est

tombée. C’est pourquoi elle a couru si rapidement. Elle était déclassée dans ce

lot. » Escort’Beauty provient d’une souche du Haras de Saint Voir. Elle est la

soeur d’Escort’men (Robin des Champs), gagnant de Gr2 sur les claies de Kempton

Park.