Prix maurice caillault (l) : l’espoir continue avec kapour

Autres informations / 17.03.2013

Prix maurice caillault (l) : l’espoir continue avec kapour

Première

Listed en 2013 sur le chemin qui mène au "Jockey-Club" (Gr1), le Prix

Maurice Caillault (L) est revenu à un poulain invaincu, Kapour (Toylsome). Ce

représentant du Haras de Saint Pair faisait une rentrée et débutait en région

parisienne et sa victoire donne « de quoi continuer à espérer pendant quelques

semaines! » expliquait son entraîneur, François Rohaut. Kapour n’a pas gagné de

loin, mais il représente typiquement le genre de poulain qui ne fera jamais de

grande démonstration en course. D’ailleurs, Andreas Putsch, animateur du haras

de Saint Pair, nous disait : « Lorsqu’il a débuté, nous avons été agréablement

surpris de sa victoire. Le matin, Kapour est un cheval qui ne fait pas

grand-chose. » Finalement, en course, il se contente de gagner. Ici, il a

dominé, plus sûrement que ne l’indique l’écart à l’arrivée, Park Reel (Country

Reel), le seul poulain au départ qui avait des références au niveau Listed.

Après avoir débuté à Mont-de-Marsan, Kapour a suivi sa marche en avant à

Bordeaux, dans le Prix de Pauillac (D), une course remportée ces dernières

années par des chevaux comme Xanadou (Peintre Célèbre) ou Don’t

Hurry me

(Hurricane Run). Il ne s’est pas loupé pour son premier test parisien et son

entraîneur nous a dit : « Finalement, il n’est pas vraiment fait pour aller sur

un tel terrain. Son action n’a rien à voir avec celle qu’il a le matin. Il

n’avait que deux courses pour expérience et est encore tendre. Son jockey l’a

respecté et il a réussi à gagner. Il sera mieux en bon terrain et nous allons

voir maintenant vers quelle épreuve il va être dirigé. » Si Kapour suit le

chemin qui mène au "Jockey Club", il devrait être revu dans un des

Gr2 préparatoires ou bien un Gr3 comme le Prix La Force, a priori. Pour sa

rentrée, Park Reel a bien couru, offrant une belle résistance au lauréat. À

l’aise sur ce type de surface, il a fourni sa valeur et devrait pouvoir

continuer à performer à ce niveau. Considéré comme l’opposition principale à

Kapour, Baradari (Manduro) a décroché au moment de l’accélération des deux

premiers. Il s’est un peu relancé pour finir, mais n’a jamais pu rivaliser avec

les deux premiers. Lui aussi possède encore peu d’expérience et mérite d’être

revu.

UN

CHEVAL RACHETÉ 14.000 € AUX VENTES

Kapour

est passé aux ventes d’Arqana en octobre 2011 et a été racheté par son éleveur,

le Haras de Saint-Pair, pour 14.000 €. Sa mère, Kitcat (Monsun) a été achetée

par Andreas Putsch à l’amiable alors qu’elle était pleine de Kapour. Depuis,

elle a une pouliche de 2ans par Shamardal, une pouliche yearling par Dansili et

elle est actuellement pleine de Turtle Bowl, nous a appris Andreas Putsch.

Kitcat a gagné trois courses en Allemagne, dont une Listed. Elle est une soeur

de Konigstiger (Tiger Hill), lauréat du Grand Critérium de Milan (Gr1).