Prix meydan hotel (a) : droit devant avec don bosco

Autres informations / 03.03.2013

Prix meydan hotel (a) : droit devant avec don bosco

Battu

dans le Grand Prix de la Riviera (L) où Rock of Nassau (Rock of Gibraltar) lui

avait longtemps contesté le leadership dans le parcours, Don Bosco (Barathea) a

remis les pendules à l’heure dans le Prix Meydan Hôtel (A). Cette fois, il a pu

dérouler devant et personne n’est venu lui contester l’avantage. Simba (Anabaa

Blue) s’est sagement rangé dans son sillage et bien lui en a pris car, aspiré

par le sillage de Bon Bosco dans la ligne droite, il a réussi à laisser à

distance la meute des attentistes pour prendre la deuxième place. Don Bosco

s’est finalement imposé de trois longueurs, en imposant son rythme, dans cette

course qui est un tremplin possible pour Meydan. Mais Don Bosco n’est pas

engagé à Dubaï et c’est plutôt vers le Prix Exbury (Gr3) qu’il va se diriger.

Son entraîneur, David Smaga, a confirmé : « Don Bosco gagne très facilement

ici. Tout le monde commence à bien le connaître maintenant, mais je pense que

son ascension n’est pas terminée. Les distances de 1.600m à 2.000m sont dans

son créneau. On a couru cette épreuve avec comme projet ensuite d’aller sur le

Prix Exbury. » Le Prix Exbury (Gr3) a lieu dans quinze jours, le 16 mars à

Saint-Cloud, et Don Bosco, cheval qu’il faut monter en allant de l’avant,

pourra profiter de son avance de condition. Deuxième, Simba court mieux qu’il

ne l’a fait à Cagnes-sur-Mer. Il réalise une bonne valeur, comme à Deauville

dans le Prix Lyphard (L), où il était deuxième de Silver Pond (Act One).

Derrière les deux premiers, c’est Slow Pace (Distorted Humor) qui a un temps

été le troisième avant d’être rétrogradé à la sixième place. Malgré cela, la

performance de Slow Pace est encourageante, car il était de retour en France

après une longue expérience américaine. Tenant du titre, Zazou (Shamardal) a

finalement hérité de la troisième place. Loin dans le parcours, il a terminé

convenablement, montrant qu’il avait vraiment besoin de cette course de rentrée.

Enfin, Last Train (Rail Link) a plutôt déçu en terminant septième. À

l’extérieur dans le parcours, nez au vent, il n’a jamais donné d’espoir dans la

phase finale. Il faisait une entrée et débutait sur P.S.F., ce qui peut

expliquer cette performance peu reluisante.

UNE

SOUCHE ABDULLAH

Don

Bosco a été acheté aux ventes d’août 2008 d’Arqana, à Deauville, pour la somme

de 55.000 €. David Smaga s’en était rendu acquéreur, car « il était bien né et

beau. Il m’avait tapé dans l’oeil ». Don Bosco descend d’une belle souche

"Abdullah" par sa deuxième mère, Pelagic, fille de Fleet Girl. Cette

dernière a donné naissance à de nombreux black types, dont Bourbon Girl, mère

de Daring Miss, placée de Gr1 et lauréate du Grand Prix de Chantilly (Gr2). Cette

même Bourbon Girl se retrouve également être une aïeule de Concentric, qui fut

l’une des favorites du Prix de Diane (Gr1) et a remporté une Listed, de Spanish

Moon, gagnant du Grand Prix de Saint-Cloud (Gr1) ou encore des bien connus

Apsis et Kocab. Perfidie (Monsun), la mère de Don Bosco, a depuis produit

Vodkato (High Yield), gagnant de Listed l’hiver dernier à Deauville et qui

courait d’ailleurs dans cette course A.