Prix meydan hotel (a) : zazou remet son titre en jeu

Autres informations / 02.03.2013

Prix meydan hotel (a) : zazou remet son titre en jeu

Vainqueur

du Prix Meydan Hotel (A) 2012, Zazou (Shamardal) remet le couvert pour défendre

sa couronne. Avec une victoire dans le Premio Roma (Gr1) 2011 et de multiples

places au niveau Gr1, en Asie comme en Europe, Zazou fait partie des grands

voyageurs du continent. Contrairement à l’an passé, où sa saison l’avait

conduit à Hongkong, il a eu cette fois un "break" plus long, puisqu’il

n’a plus paru en piste depuis septembre. Mais il court bien frais et devrait,

une nouvelle fois, conclure dans les trois premiers. Cheval tardif, Last Train

(Rail Link) fait partie des meilleurs concurrents en classe pure. Il n’a fait

que progresser tout au long de la saison dernière. Deuxième du Juddmonte Grand

Prix de Paris (Gr1), il n’a terminé que troisième du Qatar Prix Niel (Gr2). De

ce fait, il n’a pas pris le départ de "l’Arc" et nous reviendra très

frais. Cette saison, il devrait avoir progressé de plusieurs kilos, car l’an

passé, Last Train a toujours donné l’impression d’avoir plusieurs marches à

passer. Bien sûr, 1.900m sur une piste en sable fibré, ce n’est pas son sport

et il pourrait être pris de vitesse, comme Méandre (Slickly), dans le Prix Bab

Al Shams, mais ce sera avant tout une bonne remise en forme. Déjà en condition,

puisque quatrième du Grand Prix de la Riviera (L) pour sa réapparition, sans

avoir eu un parcours idéal, Don Bosco (Barathea) peut gagner cette course à

conditions. En 2012, il avait terminé troisième du Prix Bab Al Shams et peut

espérer mieux cette fois, avec l’avantage d’être déjà rentré. Très à son

affaire sur le sable, sur lequel il a enlevé le Prix Lyphard (L), Vodkato

(Russian Blue) a prolongé sa saison jusqu’à la fin du mois décembre. Sa forme

peut être un atout pour obtenir une place.

LE

RETOUR DE SLOW PACE

Deuxième

du Prix Guillaume d’Ornano (Gr2) et vainqueur du Prix Jacques Laffitte (L) en

2011, Slow Pace (Distorted Humor) est parti, l’an dernier, chez Todd Pletcher, où

il a déçu. De retour en France, chez Freddy Head, il fera sa grande rentrée et

il sera intéressant à voir évoluer.