Prix robert de clermont tonnerre (gr3) : l’heure des grands defis

Autres informations / 03.03.2013

Prix robert de clermont tonnerre (gr3) : l’heure des grands defis

Première

étape qui mène au Gras Savoye Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1), le Prix

Robert de Clermont Tonnerre (Gr3) va nous permettre de voir, peut-être,

quelques challengers de Mid Dancer (Midyan) émerger. Car, avec le départ de Net

Lovely (Network) et l’absence de Rhialco (Dom Alco), il y a des places

à

prendre. La relève, ce peut être Rochmi du Mont (Rochesson), vainqueur du Grand

Prix de Pau (Gr3), Bel la Vie (Lavirco), lauréat du Prix Renaud du Vivier (Gr1)

2010, ou encore Al Bucq (Goldneyev), troisième du Grand Steeple-Chase d’Enghien

(Gr2). Mais tous trois devront relever des défis, à leur manière, dans ce Gr3.

Rochmi du Mont n’a fait que progresser et reste sur six victoires consécutives,

étalées sur deux ans et demi. Victime d’ennuis de santé, il ne révèle toute sa

qualité qu’à 8ans. Et son grand défi à lui sera de débuter sur le steeple

d’Auteuil. Le pensionnaire de Philippe Cottin n’a couru qu’une fois sur la

butte Mortemart, étant arrêté sur les haies. C’était en 2010 et, depuis, Rochmi

du Mont a changé de visage. Bel la Vie connaît déjà le steeple d’Auteuil, sur

lequel il a enlevé trois sorties, mais c’était à un niveau inférieur. Jusqu’à

présent, les gros obstacles servaient surtout à Bel la Vie pour ses rentrées.

Là, pour la première fois, il va courir un Groupe à Auteuil. Ce sera son test à

lui. S’il est positif, la famille Papot aura une belle alternative à Rubi Ball

(Network) en vue du Grand Steeple. Quant à Al Bucq, il a été la révélation de

l’automne à Enghien. Sur le plateau de Soisy, il n’a pas "pris dur"

et il a prouvé qu’il pouvait tracer des fins de courses dignes d’un vrai bon

cheval. Son mentor, Patrick Chevillard, nous avait dit l’an passé : « On

devrait faire comme les grands et viser le Grand Steeple-Chase de Paris. On lui

fera faire un parcours sage à Auteuil, sur les gros, mais vu comment il saute,

je ne me fais pas de souci. Ensuite, on préparera la grande course. » Séduisant

sur les haies d’Auteuil, Al Bucq débutera sur les gros obstacles parisiens,

comme Rochmi du Mont, et il devra prouver qu’il y est à son aise pour justifier

la confiance de son entourage. RUBIS SUR ONGLE AVEC LE TOP WEIGHT

Cheval

solide, Rubis sur Ongle (Robin des Champs) a terminé sa saison par une

prometteuse deuxième place dans le Prix Georges Courtois (Gr2). Ce pensionnaire

de Guy Cherel a acquis de l’expérience sur les gros obstacles et, au vu de son

modèle, il devrait s’affirmer avec l’âge. Au papier, même s’il rentre, on peut

se dire qu’il est le cheval le plus fiable pour terminer dans les trois

premiers.

LES 5ANS

A L’HONNEUR

Deux des

trois 5ans engagés dans ce Gr3 ont une bonne chance sur le papier : Farlow des

Mottes (Maresca Sorrento) et Argentique (Saint des Saints). Lauréat du Prix

Orcada (Gr3), Farlow des Mottes a de la classe et il se transcende sur le

terrain lourd. Dimanche, la piste sera neuve, mais très souple, ce qui

avantagera le pensionnaire de François Nicolle. De plus, il vient de faire une

bonne rentrée à Toulouse, sur les haies. Argentique a, lui, couru cet hiver à

Pau, tombant à chaque fois sur un os. Sur la brèche depuis pas mal de temps, il

aura néanmoins l’avantage d’affronter des adversaires en rodage à Auteuil, lui

qui connaît le parcours de dimanche pour s’y être classé troisième du Prix

Morgex (Gr3). Parmi les autres concurrents, il faudra suivre les parcours de

Pierrot Bay (Martaline), qui a laissé entrevoir de beaux moyens l’an dernier,

et de Quart de Lino (Trempolino), qui arrive de Pau avec cette fameuse forme qui

peut primer la classe.