Prix ronde de nuit (l) : onze pouliches veulent sortir de l’ombre

Autres informations / 14.03.2013

Prix ronde de nuit (l) : onze pouliches veulent sortir de l’ombre

Des onze

prétendantes au Prix Ronde de Nuit (L), il est difficile de mettre en exergue

une concurrente plutôt qu’une autre. Toutes ont gagné leur maiden à 2ans et

certaines ont réussi à se placer dans des Listeds ou des Groupes. Les horizons

dont elles proviennent sont bien différents et ce Prix Ronde de Nuit va donc

jouer son rôle de sélection : la ou les meilleures vont pouvoir aller tenter

leur chance soit dans le Prix Imprudence soit dans le Prix de la Grotte (Grs3).

Quatre anglaises tentent le déplacement et, a priori, aucune ne fait figure

d’épouvantail. La plus titrée, Jadanna (Mujadil), avait très mal couru l’an

dernier dans le Prix Eclipse (Gr3). Sur sa meilleure valeur, cette pouliche qui

a couru les Cheveley Park Stakes (Gr1 - 8e) possède une chance, mais elle a été

très inconstante à 2ans. Côté français, avec trois partantes, Henri-Alex

Pantall est le mieux armé. Ses deux meilleures chances, Kensea (Kendargent) et

Interesting (Raven’s Pass), ont toutefois tiré les numéros à la corde le plus à

l’extérieur. Kensea a eu de hautes ambitions, au niveau Groupe, et a gagné l’an

dernier le Prix Herod (L). En théorie, elle possède une toute première chance.

Parfois un peu délicate, Interesting possède un gros moteur. Elle a gagné sur

1.400m et s’est classée deuxième de Penny’s Picnic (Kheleyf) dans le Prix

Eclipse (Gr3). Bien que nettement battue par le pensionnaire de Didier

Guillemin, cette performance l’autorise à viser la victoire ici, puisque

Penny’s Picnic est un cheval de niveau Gr1. Par rapport à ses adversaires, Rime

à Rien (Amadeus Wolf) a l’avantage d’avoir déjà effectué une rentrée. À 2ans,

elle avait plutôt le profil d’une pouliche de vitesse. Elle a gagné son maiden

à Tarbes sur 1.200m et vaut certainement une course comme celle-ci, ce que

n’indique pas forcément sa troisième place pour sa rentrée. Sa mère, Rainbow

Crossing (Cape Cross), faisait bien la P.S.F. et avait gagné, pour la même

casaque et également pour l’entraînement de François Rohaut, le Prix Petite

Étoile (L) à Deauville. Gagnante du Prix de Lisieux (F), Morning Frost (Duke of

Marmalade) était considérée comme un espoir très sérieux après ses débuts. Ses

deux sorties suivantes ont laissé tout le monde sur sa faim. Sur la foi de sa

première sortie, c’est l’une des pouliches de la course. Mayyadah (Invincible

Spirit) n’a fait que progresser au fil de ses sorties à 2ans. Elle est sur une

bonne dynamique et peut être la révélation de ce Prix Ronde de Nuit pour son

premier essai au niveau Listed. So Oops (Whipper) présente un profil assez

similaire. Elle a gagné en janvier à Deauville, en faisant un "truc",

et vient se tester ici, ce qui va permettre de savoir où peut se diriger cette

pensionnaire de Stéphane Wattel.