Prix youth (d) : litian rocket, le stakhanoviste

Autres informations / 10.03.2013

Prix youth (d) : litian rocket, le stakhanoviste

Vite

placé en tête, Litian Rocket (Indian Rocket) a contrôlé facilement le Prix

Youth (D), causant une petite surprise dans cette épreuve qui peut servir de

course de rentrée avant les préparatoires du Prix du Jockey-Club (Gr1). Au

début de la ligne droite, on a pu croire que Face Surface (Turtle Bowl) allait

venir le dominer, mais cela n’a pas duré. Le pensionnaire de Mathieu Boutin a

évolué cet hiver dans les "réclamers", sans connaître le moindre

temps mort. Il a débuté sa carrière début avril, pour l’entraînement de Keven

Borgel. Mathieu Boutin l’a acheté après un succès dans un selling, sur 1.000m à

Chantilly, fin juillet, pour 28.650 €. Il a conclu son année de 2ans sur cet

hippodrome du Val d’Or et, deux mois plus tard, en janvier, il était à

l’ouvrage à Deauville. Ensuite, à Cagnes, il a couru cinq fois, finissant son

meeting par un succès à réclamer, où il a été défendu pour 17.350 €, sans qu’il

y ait d’autres bulletins. À Chantilly, lors de sa dernière sortie, où il

concluait à la quatrième place, Francis Graffard avait déposé un bulletin à

21.500 €, mais Mathieu Boutin avait mis 355 € de plus et a donc pu garder son

poulain. Il a expliqué : « Son jockey l’a très bien géré en allant devant, ce

qui est souvent un avantage sur cette piste avec la lice à zéro. Je pense aussi

que la piste est plus souple que l’on peut le croire, car il a vraiment une

aptitude à ce genre de terrain. Il a sûrement devancé des éléments plus

qualiteux que lui, mais sa forme a fait la différence. » Litian Rocket n’est

pas le seul pensionnaire de Mathieu Boutin à briller en ce moment. L’entraîneur

aligne les succès, et pas seulement avec ses chevaux de meeting, puisque Ghor

(Gold Away) s’est imposé pour sa rentrée à Fontainebleau.

LA

FAMILLE DE LAWMAN

Litian

Rocket est issu d’un élevage plus connu sur les obstacles, celui de Thierry

Cyprès. Il avait été vendu 11.000 € yearling à Osarus. Sa mère, Lit (Danehill),

s’est classée deuxième du Prix Delahante (L), et troisième des Prix des

Sablonnets et d’Angerville (Ls), pour la casaque de Lady O’Reilly. Indian

Rocket est pour le moment son meilleur produit. Litian Rocket descend de la

belle souche de la Louvière, puisque sa troisième mère est Light the Lights

(Shirley Eights), gagnante du Prix de Pomone (Gr2), mais surtout mère de

Laramie (Gulch), à qui l’on doit Lawman (Invincible Spirit), Latice (Inchinor)

et Satri (Mujadil).