Propulsion engrange de la confiance

Autres informations / 26.03.2013

Propulsion engrange de la confiance

Propulsion (Pulpit) avait fait naître des espoirs au début de son année de 3ans, quand il avait gagné son maiden à Saint-Cloud. Freddy Head l’estimait et lui avait fait courir le Prix du Lys (Gr3), dont il avait pris la quatrième place. C’était en juin et, victime de problèmes de santé, le poulain n’a pas été revu depuis. C'était donc pour lui une grande rentrée dans ce Prix de la Malmontagne (B) et, dès le rond de présentation, il s’est fait remarquer, éjectant Olivier Peslier deux fois, puis rejoignant les boîtes en effectuant des sauts de mouton. Mais, en course, il s’est montré plus sage, servi par le train régulier imprimé par Stelway (Gold Away), galopant en deuxième position. Olivier Peslier a patienté jusqu’à quatre cents mètres du but pour le décaler et lui demander d’accélérer – une bonne leçon pour une course de rentrée –, et Propulsion a bien changé de vitesse pour venir chercher Stelway, qui avait déjà effectué sa course de rentrée. Freddy Head a commenté: « Il avait un peu d’appréhension avant de courir parce qu’il n’avait pas vu un hippodrome depuis longtemps. Il a eu une très bonne course et Olivier Peslier l’a monté pour lui donner de la confiance. Je l’ai toujours estimé et je pense que c’est plus un cheval de 2.000m que de 2.400. À présent, nous allons progresser gentiment avec lui… »

UNE GRANDE SOUCHE WERTHEIMER

Propulsion appartient à l’une des bonnes souches Wertheimer. Sa mère, Brooklyn’s Storm (Storm Cat), s’était imposée pour ses débuts avant de tenter sa chance directement dans le Prix Robert Papin (Gr2). Avant Propulsion, elle a donné Stormina (Gulch), troisième du Prix de Sandringham (Gr2) et mère de Silasol (Monsun), gagnante du Prix Marcel Boussac (Gr1). C’est surtout une fille de Brooklyn’s Dance (Shirley Heights), la mère de Solémia (Poliglote) – lauréate du dernier Qatar Prix de l’Arc de Triomphe (Gr1) et qui vient d’être confirmée pleine de Dubawi –, de Prospect Park (Sadler’s Wells), deuxième d’unPrix du Jockey-Club (Gr1), de Prospect Wells (Sadler’s Wells), lauréat du Prix Greffulhe (Gr2).