Pythagore retrouve son terrain de jeu favori

Autres informations / 27.03.2013

Pythagore retrouve son terrain de jeu favori

Lauréat de quatre courses consécutives à Enghien, en 2012, Pythagore (Kahyasi) a notamment décroché les Prix Romati et de la Gascogne (Ls). Mais il a échoué dans le Grand Steeple-Chase d’Enghien (Gr2) le jour "J", rétrogradant au milieu de la ligne d’en face et finissant huitième. Pour sa réapparition, il est en mesure d'effectuer une bonne performance. Auteur d’une excellente rentrée, après un an et demi d’absence, Taikun Tino (Lost World) a terminé deuxième dans le Prix du Mont Cenis. Il a longtemps fait illusion, avant de s’avouer vaincu. S’il ne se ressent pas de la deuxième course après absence, il devrait participer à l’emballage final. Troisième derrière Taikun Tino dernièrement, Forilie (Martillo) a tracé une fin de course superbe. Encore attardé à l’entrée de la ligne droite, elle a comblé de nombreuses longueurs sur le plat. C’était la note de la journée à Enghien. Et si elle refait la même chose ce mercredi, il n’y aura pas de course ! Take this Waltz (Enrique), la gagnante du Prix du Mont Cenis, est une jument de qualité et la piste d’Enghien n’a plus de secrets pour elle. Une nouvelle fois, elle devrait jouer les premiers rôles.

TSAR DES BIEFFES EN DEPIT DE SON MANQUE D’EXPERIENCE

Tsar des Bieffes (Goldneyev) a peu de courses au compteur, mais il a remporté le Prix Hipparque par sept longueurs, l’automne dernier, à Auteuil. Le tracé d’Enghien ne sera pas un souci, puisqu’il l’avait très bien effectué, mais son pilote s’était malencontreusement trompé de parcours. Il fera partie des concurrents à suivre, de même que Royal Bonnet (Bonnet Rouge), qui rattrape le temps perdu après une longue absence, et le bien né Si tu Viens (Martaline), un cheval maniable, vainqueur de six de ses quatorze courses.