Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Sushi tuna doit écrire un nouveau chapitre

Autres informations / 16.03.2013

Sushi tuna doit écrire un nouveau chapitre

Avec un terrain qui s’annonce très lourd, les pouliches en forme, et qui ont déjà montré leur aptitude à ce genre de pistes, seront clairement avantagées dans le Prix Rose de Mai (L), comme dans les autres épreuves de cette longue réunion. Pour la forme, on peut faire confiance à Eleuthera (Spirit One) qui, après avoir couru à Cagnes, s’est déjà produite une fois sur cette piste, regagnant beaucoup de terrain après avoir patienté dans le Prix Gazala (D). Elle va essayer de profiter de sa condition avancée pour signer une bonne performance, et peut devancer des adversaires plus "qualiteuses" qu’elle dans l’absolu. Une seule autre pouliche a déjà couru cette année. Il s’agit d’Oriental Wind (Zamindar), bonne lauréate d’un petit maiden à Toulouse, sur terrain lourd. Certes, elle ne devançait pas un grand lot, mais elle le faisait avec la manière. Si Jean-Claude Rouget l’aligne directement dans une Listed, il faut y voir un signe.

SUSHI TUNA, LA RÉVÉLATION DE FIN D’ANNÉE

Chez les rentrantes, sushi tuna (Halling) a prouvé son aptitude aux pistes pénibles en s’imposant dans le gros réclamer du jour de "l’Arc". Andreas Putsch, du haras de Saint Pair, l’a achetée le soir-même, à l’amiable, et François Rohaut l’a alignée directement dans le Critérium du Languedoc (L). Pari réussi, puisque la pouliche s’est imposée. Son entraîneur avait alors déclaré qu’elle tiendrait 2.000m sans problème et serait alignée dans les bonnes courses pour 3ans. On y est, et Sushi Tuna doit montrer quelque chose pour continuer dans cette filière. Meri Shika (Spirit One) est sans doute celle qui a gagné sur la piste la plus lourde, puisque c’était le jour où les courses de Clairefontaine ont fini par être annulées. La pouliche a ensuite attaqué les gros morceaux, et elle n’a pas été ridicule dans le Prix Marcel Boussac (Gr1). Effectuer une rentrée dans cette épreuve qui peut mener au Prix de Diane (Gr1) est logique. Red Shot (Gentlewave), elle, monte clairement de catégorie, mais elle avait été plutôt plaisante en fin de saison, notamment lors de son succès à Fontainebleau.