Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Triumph hurdle (gr1) : our conor détruit l’opposition

Autres informations / 16.03.2013

Triumph hurdle (gr1) : our conor détruit l’opposition

Rarement

on a vu un poulain remporter le Triumph Hurdle (Gr1), la Grande Course de Haies

des 4ans, avec une telle facilité. En effet, Our Conor (Jeremy), vainqueur de

l’édition 2013, n’a laissé aucune chance à ses adversaires. Son plus proche

poursuivant, le "FR" Far West (Poliglote), a conclu quinze longueurs

plus loin. Our Connor venait de gagner un Gr1 en Irlande, de cinq longueurs. Et

ce, devant Flaxen Flare (Windsor Knot), lauréat à Cheltenham du Fred Winter

Juvenile Handicap Hurdle (Gr3). On le sentait monter en puissance, mais il a

vraisemblablement franchi plusieurs paliers pour gagner de cette façon, avec

tant d’aisance, alors qu’il découvrait Cheltenham. Par la même occasion, il

reste invaincu en quatre sorties sur les claies. Ses limites sont réellement

inconnues et les bookmakers ont été si impressionnés qu’ils l’ont d’ores et

déjà bombardé favori du Champion Hurdle (Gr1), à 5/1. « Il a parfaitement sauté

dans le parcours, a déclaré Dessie Hughes, entraîneur de Our Connor et père du

jockey Richard Hughes, lequel a d’ailleurs sellé Our Connor. J’espérais bien

gagner aujourd’hui, mais je n’aurais pas pu m’imaginer qu’il l’emporterait de

cette façon. Il est vraiment spécial. Il a si bien accéléré. Il était venu un

peu tôt à Leopardstown. Cette fois, cela a été parfait. Il avait montré un peu

de qualité en plat, gagnant sur 1.400m l’année dernière à Roscommon. Mais nous

avions décidé de le mettre sur les obstacles. C’est un roc dans sa tête et

c’est un avantage pour cette discipline. C’est un cheval pour le Champion

Hurdle l’année prochaine. » Willie Mullins et hurricane Fly (Montjeu) sont donc

prévenus, ils auront un adversaire de taille en 2014.

LES

COMPLIMENTS DE RICHARD HUGHES POUR BRYAN COOPER

Notons

que c’est le jeune Bryan Cooper qui montait Our Conor. Le même Bryan Cooper qui

a enlevé le Jewson Novices’ Chase (Gr2) avec Benefficient (Beneficial) ce

jeudi. Il a confié « Je n’ai jamais monté un champion sur les claies, mais il

me donne l’impression d’en être un. C’est le meilleur cheval que j’aie monté. »

Bryan Cooper a aussi reçu les éloges de Richard Hughes, Cravache d’Or en

Angleterre en plat : « Il a vraiment parfaitement géré son cheval dans la phase

finale. C’est merveilleux ! Je ne pensais pas qu’Our Conor était si bon. Mon

père a travaillé très dur et il a très bien fait de ne pas le courir à Noël.

Richard [Hannon, beau père de Richard Hughes, ndlr] avait un partant

aujourd’hui à Chantilly et quelques-uns à Lingfield. Mais je lui ai dit que je

ne voulais être nulle part ailleurs qu’à Cheltenham. »

L’UN DES

VAINQUEURS LES PLUS SÉDUISANTS DU FESTIVAL

Le

français Diakali (Sinndar) a pris quelques longueurs d’avance, dès le départ.

Our Conor a mené la chasse avec Rolling Star (Smadoun), stocktons Wing (Jeremy)

et Far West dans son sillage. Parfaitement détendu dans le parcours, sautant

facilement, comme s’il avait toujours fait ça, Our Connor s’est rapproché, en

un clin d’oeil, de Diakali. Nous étions alors dans la cuvette et une clameur

est montée des tribunes. De fait, Our Connor était le favori de la course. Et

le voir avec autant de gaz en fin de parcours a excité ses preneurs. À l’entrée

de la ligne droite, il a absorbé Diakali et n’a fait que prendre du champ sur

ses rivaux. Il a été l’un des gagnants les plus impressionnants de ce Festival

2013.

LES

FRANÇAIS TOMBÉS SUR UN CHAMPION

Les "FR"

auraient pu faire un joli tir groupé si Our Connor n’avait pas couru. En effet,

ils ont pris les places, de la deuxième à la sixième, avec Far West, Sametegal

(Saint des Saints), un ex-Macaire, troisième, Diakali, Vasco du Ronceray (Al

Namix) et Rolling Star (Smadoun), lequel n’avait qu’une course en Angleterre

dans les jambes. Au sujet de Far West et Sametegal, leur mentor, Paul

Nicholls,  a avoué : « Nous sommes battus

par un avion ! Mais le gagnant avait un peu plus de maturité du fait de son

expérience en plat. Far West va continuer en haies, à l’inverse de Sametegal

qui ira en steeple. » La quatrième place de Diakali a fait dire à Willie

Mullins : « Il a bien sauté aujourd’hui. Mais je ne pense pas que la pluie

l’ait aidé. Le gagnant est vraiment impressionnant. Nous allons aller à

Punchestown maintenant. » Jacques Ricou s’était déplacé pour monter Vasco du

Ronceray et il était satisfait du poulain, qui a tracé une ligne droite

honorable, après avoir longtemps galopé à l’arrière-garde.