Animal kingdom, une bonne pub pour les anti-lasix

Autres informations / 02.04.2013

Animal kingdom, une bonne pub pour les anti-lasix

Le

succès d’Animal Kingdom (Leroidesanimaux) dans le Dubai World Cup (Gr1) a eu un

retentissement particulier aux États-Unis, dans la lutte qui oppose pro et anti-Lasix.

Le cheval courait en effet sans médication, selon la législation en vigueur à

Dubaï. Barry Irwin, Directeur du Team Valor, copropriétaire et éleveur du

champion, s’est en effet exprimé ainsi : « Dans la ligne droite, j’ai pensé :

“J’espère que le cheval ne va pas saigner, comme tous les Américains m’ont dit

qu’il le ferait sans Lasix”. Je suis ravi de gagner une telle course sans

médication. Cela signifie beaucoup moi, pour le cheval, et pour l’élevage

américain en général. » Barry Irwn s’est toujours élevé contre la médication et

fait partie de ceux qui militent pour une interdiction du Lasix aux États-Unis.

Animal Kingdom devrait venir à Royal Ascot pour y disputer les Queen Ann

Stakes, avant de rejoindre l’Australie et le pool d’étalons d’Arrowfield Stud,

qui a acheté une part du cheval après sa deuxième place dans le Breeders’ Cup

Mile. Il devient le deuxième cheval de l’histoire à réaliser le doublé Kentucky

Derby-Dubai World Cup, après Silver Charm, qui avait

battu

dans le Kentucky Derby 1997 un représentant du Team Valor, Captain Bodgit.

Dalicia (Acatenango), la mère du champion, a été vendue pleine de Mr Greeley à

Shadai Farm, lors des ventes Tattersalls de décembre 2009. Animal Kingdom était

alors yearling. Un autre de ses produits, par Mr Greeley, est passé en vente à

Keeneland, en septembre 2010, et c’est le Team Valor qui s’en est rendu

acquéreur pour 80.000 dollars. Il se nomme Thursby et n’a pas encore réussi à

gagner sa course. Au Japon, Dalicia a donc pouliné d’un mâle de Mr Greeley,

nommé New Kingdom, puis elle a produit un mâle de Neo Universe, désormais âgé

de 2ans, et nommé Satano King Bell. En 2011, elle a été croisée avec Heart’s

Cry.