Blast echo se sort du piège

Autres informations / 18.04.2013

Blast echo se sort du piège

CHANTILLY, MERCREDI

PRIX DE LA CHAPELLE SAINTE CROIX (F)

Avant le départ de ce maiden, Jean-Claude Rouget craignait

le numéro 16 dans les stalles pour sa pensionnaire, Blast Echo. Mais quand on

met un bon cheval dans les mains de Christophe Soumillon, ce genre de problème

n'en est plus un et grâce à sa vitesse de base, Blast Echo s'est retrouvée

rapidement dans le groupe de tête. Derrière, sa qualité a fait la différence

pour aller ouvrir son palmarès. Satisfait, son entraîneur racontait après la

course : " Lorsqu'elle a débuté à 2ans, le terrain était lourd et elle

n'était pas prête, d'où sa contre-performance. Elle a bien rattrapé le coup

ensuite à Deauville, en terminant deuxième d'un bon cheval. Elle a de la

vitesse en partant, ce qui lui a permis d'être rapidement bien placée. Mais avec

ce genre d'effort en partant, si elle n'est pas bonne, elle ne gagne pas. Avec

elle, nous irons doucement, sans brûler les étapes, mais elle doit pouvoir bien

faire au niveau des Listeds. "

Jean-Claude Rouget a bien connu la mère de Blast Echo,

breath of Love (Mutakddim), qui défendait également les couleurs de Nelson

Radwan. Elle a gagné un Gr3 en Italie, à l'âge de 4ans. Blast Echo est son

troisième produit et les deux précédents sont gagnants les deux au niveau

Quinté d'ailleurs -, Monsynn (Rail Link) et talk About (Holy Roman Emperor). La

deuxième mère de Blast Echo est breath taking (Nureyev), gagnante des Prix

Eclipse et de Meautry (Gr3) et placée de Gr1.