Bordeaux sous le signe du saubouas

Autres informations / 14.04.2013

Bordeaux sous le signe du saubouas

 « C’est l’une de mes plus belles journées aux

courses », nous a déclaré un homme heureux, Paul Basquin, animateur du Haras du

Saubouas, après la réunion de samedi à Bordeaux. Avec les 2ans, les 3ans, dans

les maidens et aussi au niveau handicap, les élèves du Haras du Saubouas ont

brillé samedi au Bouscat. La plus belle impression est à mettre à l’actif de

Five Avenue (Tamayuz), un 3ans bien né qui a ouvert son palmarès sur les 1.600m

du Prix Philippe Genet (G) pour sa deuxième sortie. Ce cheval, qui a été

présenté au breeze up, a beaucoup plu à Christophe Soumillon qui a souhaité le

remonter. Un peu plus tard, dans la course F pour 3ans sur 1.200m, c’est Zejel

(Gold Away) qui s’est imposée, remportant la deuxième victoire de sa carrière

en quatre sorties. Cette pensionnaire de Christophe Ferland a été débourrée et

pré-entraînée au Haras du Saubouas. L’autre vainqueur à mettre à l’actif du

Saubouas, samedi, est Alkatara (Satri), un représentant de l’Écurie Tagada qui

a gagné son handicap. C’est un cheval qui a été vendu au breeze up en 2011. Chez

les 2ans, la débutante Lavistahermosa (Deportivo), qui porte les couleurs du

Haras du Saubouas, s’est classée quatrième face à des chevaux qui avaient déjà

couru. Elle n’avait vu qu’une fois le gazon et devrait rapidement ouvrir son

palmarès d’après son entourage. Enfin, dans le maiden de fin de réunion, Dabuki

(Desert Style) est passé tout près du succès, étant seulement battu par un

cheval qui avait déjà fait sa rentrée. Ce cheval, vendu au breeze up de 2012,

progresse et va pouvoir monter les échelons cette année.