Bowl chase (gr1) : la recompense meritee de first lieutenant, silviniaco conti seulement troisieme

Autres informations / 05.04.2013

Bowl chase (gr1) : la recompense meritee de first lieutenant, silviniaco conti seulement troisieme

Considéré

comme le Grand Steeple de Liverpool, le Bowl Chase (Gr1) n’a pas souri à son

favori, l’élève de Patrick Joubert Silviniaco Conti (Dom Alco). Toujours un peu

pris de vitesse, il n’a jamais pu dominer en fin de parcours. La faute à une

piste plate et un terrain léger, qui changent la donne par rapport aux autres

meetings d’obstacle anglais. Il s’est également montré légèrement fautif en fin

de parcours. Silviniaco Conti a donc conclu troisième, après avoir attendu à

l’arrière-garde et remonté progressivement le peloton dans le dernier

kilomètre. « D’après Ruby [Walsh, son jockey, ndlr], s’il n’avait pas raté son

saut au ditch, il aurait pu gagner, a expliqué Paul Nicholls, entraîneur de

Silviniaco Conti. S’il n’était pas tombé dans le Gold Cup, nous l’aurions monté

différemment aujourd’hui. À l’avenir, nous le monterons devant, comme à

Haydock. » Valeureux guerrier, First Lieutenant (Presenting) a renoué avec le

succès dans ce Bowl Chase. Ce pensionnaire de Mouse Morris n’avait plus gagné

depuis le 6 novembre 2011, date à laquelle il avait fait sien le Neptune

Investment Management Novices’ Hurdle (Gr1). Depuis, First Lieutenant avait

souvent trouvé un rival plus fort que lui. C’était le cas à Cheltenham, où Cue

Card (King’s Theatre) l’avait pulvérisé dans le Ryanair Chase (Gr1). First

Lieutenant a attendu au coeur du peloton avant de faire mouvement en fin de

parcours. Menorah (King’s Theatre) a bien essayé de l’attaquer. Ce dernier a

même fait illusion, mais First Lieutenant est reparti, sous la monte du jeune

Bryan Cooper, révélation des jockeys à Cheltenham. Il remplaçait Davy Russell,

premier jockey de Gigginstown House Stud (Michael O’Leary), propriétaire de

First Lieutenant. « Il n’a fait aucune mauvaise course, c’est vraiment un chic

cheval, a dit Mouse Morris. Avant cette épreuve, je n’aurais pas pensé aller à

Punchestown, mais nous allons y réfléchir. » Autre français en lice, Quito de

la Roque (Saint des Saints) a terminé quatrième, à sept longueurs de Silviniaco

Conti.