Coolmore et la chine, un partenariat qui se precise

Autres informations / 17.04.2013

Coolmore et la chine, un partenariat qui se precise

L’accord

entre Coolmore et le China Horse Club a pris une tout autre dimension la

semaine dernière, à l’occasion des Inglis Easter Yearling Sale. Coolmore (et

John Warren) a acquis plusieurs yearlings pour le China Horse Club, dont un frère

du champion sprinter Starspangledbanner (Choisir) par Fastnet Rock (Danehill),

adjugé 2,4 millions de dollars australiens. John Magnier a expliqué : « Notre

partenariat lors de cette semaine avec la Chine, avec l’achat de deux yearlings

par notre étalon Fastnet Rock, est dans la continuité de notre alliance

annoncée en avril 2012. Ce nouveau projet chinois, d’une grande envergure, est

une grande nouvelle pour le monde des courses et pour l’élevage. Cela ouvre un

nouveau marché international, de très grande envergure, avec un potentiel

important. Nous sommes très excités par le développement continu de ce

partenariat. » Coolmore a signé un accord avec Tianjin State Farms Agribusiness

Group (qui appartient au gouvernement) et Desert Star Holdings, affilié au

China Horse Club. Le but est de construire un haras dans la province de

Tianjin, avec des juments irlandaises, et de trouver des étalons. Pour

l’instant, les yearlings achetés à la vente Inglis devraient rester à

l’entraînement en Australie. Les officiels de Tattersalls et de Goffs s’étaient

ensuite exprimés à ce sujet dans le Racing Post. Jimmy George, directeur

marketing de Tattersalls, y a déclaré : « Tattersalls se rend régulièrement en

Chine pour y construire de nouvelles relations et encourager d’éventuels

acheteurs à venir à Newmarket. Je suis presque certain qu’il y aura des

intérêts chinois, cette année, à Tattersalls. »