Coup de tonnerre :  black caviar prend sa retraite

Autres informations / 18.04.2013

Coup de tonnerre : black caviar prend sa retraite

Après 25 victoires, la championne australienne tire sa

révérence

 

La nouvelle est tombée soudainement, mercredi matin :

l'entourage de black caviar (Bel Esprit), le meilleur cheval au monde, a décidé

d'en rester là et de mettre la championne à la retraite. Peu d'éléments

permettaient de supposer que Black Caviar allait stopper sa carrière sportive.

Elle venait de s'imposer encore et pour la vingt-cinquième fois de suite !

samedi dernier à Randwick, et ces dernières semaines, son

entourage parlait d'une expédition à Royal Ascot pour 2014. Finalement, comme

l'a expliqué Peter Moddy, l'entraîneur de Black Caviar, elle n'a plus rien à

prouver et il faut partir quand on est sommet de sa gloire. Interrogé par la presse,

l'entraîneur a ajouté :

" Nous avons eu de longues discussion avec ses

propriétaires et nous avons décidé de l'arrêter maintenant, 25 étant un nombre

symbolique. La jument est en grande forme. Nous avons pensé sérieusement à

courir une nouvelle fois à Royal Ascot, Brisbane ou Adélaïde. Mais il est

peut-être temps d'arrêter. Elle a beaucoup

donné et mérite de partir en pleine gloire. Je ne voudrais

pas tirer sur la corde et que quelque chose se détraque. " Véritable idole

dans son pays, Black Caviar a aussi été l'une des attractions du meeting de

Royal Ascot 2012. Là où on

peut se satisfaire d'avoir vu deux françaises lui tenir la

dragée haute, il faut être réaliste et reconnaître que Black Caviar n'était pas

dans grand jour. Ce fut sa victoire la plus étriquée avec son jockey, Luke

Nolen, qui a été grandement critiqué en posant les mains un peu trop tôt et

elle était rentrée de cette expédition avec une blessure. Il faut lui

reconnaître le mérite d'être venue de l'autre  

bout   du   monde jusqu'à Ascot, sachant tous les

inconvénients que cela impose, notamment en raison des temps de quarantaine.

Black Caviar a été un formidable vecteur pour les courses

hippiques et sa présence faisait déplacer les masses aux courses. Elle a

également fait la Une d'un grand magazine australien qui ne traite pas des

courses, Vogue. Ses accomplissements sportifs ont placé la barre très haut,

bien que réalisés sur un créneau particulier, celui du sprint. Black Caviar,

comme Gol-

dikova ­K (Anabaa), a fait preuve de grande longévité et

tout autant de constance pour un cheval de très haut niveau.

Avec vingt-cinq victoires consécutives, sans jamais

connaître la défaite, elle détient le record d'invincibilité des temps

modernes, la championne hongroise Kincsem, du XIXe siècle, étant totalement

intouchable. Avec quinze victoires de Grs1, Black Caviar a également dépassé

Goldikova pour le record mondial des femelles gagnantes de Grs1. Et elle

n'était plus qu'à une réalisation pour égaler le hongre américain John Henry et

ses seize victoires de Grs1. Il faudra encore patienter pour que ce record

tombe...