Craven breeze up de tattersalls : un eleve du haras d’haspel deuxieme top price

Autres informations / 20.04.2013

Craven breeze up de tattersalls : un eleve du haras d’haspel deuxieme top price

Le fait

est assez rare pour être souligné. Le deuxième top price du Craven breeze up de

Tattersalls, à 320.000 Gns, a été réalisé par un poulain né en France, au haras

d’Haspel. Le 2ans, issu de Dutch Art, était présenté par l’Irlandais Willie

Browne, de Mocklershill, qui l’avait acheté yearling au mois d’août, à Arqana,

pour 110.000 €. José Delmotte, directeur du haras d’Haspel, nous a raconté

l’histoire de ce poulain. Une histoire qui commence d’ailleurs à Newmarket, en

juillet 2010. « Benoît Jeffroy et Nicolas de Watrigant, de Mandore

International Agency, étaient aux ventes Tattersalls et m’ont appelé parce

qu’ils avaient repéré une belle jument bien née, par Pivotal, pleine de Dutch

Art. À l’époque, Dutch Art n’était pas sorti et la jument n’avait jamais couru.

Au début, pour être franc, je leur ai dit non. Mais Benoît m’a dit que si je ne

la prenais pas, il l’achetait de toute façon pour lui. Je me suis laissé convaincre,

sans l’avoir vue, et la jument a été adjugée 8.500 Gns. Quand elle est arrivée

chez moi, je n’ai pas regretté et j’étais content du choix des deux garçons !

Elle était un peu compliquée au départ, comme beaucoup de poulinières

irlandaises, mais ensuite, elle s’est bien intégrée au haras. » Develyn,

puisque c’est elle dont il s’agit, arrive de Cheveley Park Stud. Bien qu’elle

soit inédite en compétition, elle se recommande de sa mère, Dublino (Lear Fan),

gagnante des Del Mar Oaks (Gr1) et deuxième du Prix de la Grotte (Gr3). Elle

pouline de Dutch Art, donc, et part à la saillie d’Authorized. « Après le mâle

de Dutch Art, elle a une femelle d’Authorized, actuellement yearling, et qui

est inscrite en août chez Arqana. C’est une magnifique pouliche, encore plus

belle que son frère, très élégante. Ensuite, elle a un foal mâle de Manduro et,

actuellement, elle est à Tweenhills Farm pour y être saillie par Makfi »,

détaille José Delmotte.

« SI

J’AVAIS SU… »

Le mâle

de Dutch Art est inscrit aux ventes d’août 2012 Arqana. « C’était un très joli

poulain, sans problème d’aplombs, très équilibré dans son mental, se rappelle

José Delmotte. Il lui manquait peut-être deux ou trois centimètres pour faire

encore plus d’argent, mais vu son pedigree de vitesse, sa taille n’était pas

vraiment gênante. Avant les ventes, il a été énormément visité. Je me souviens

que toute l’équipe de Coolmore l’avait regardé marcher pendant dix minutes

avant de revenir dans son box où ils ont passé un bon quart d’heure…

Finalement, c’est Willie Browne qui l’a acheté pour 110.000 €. Beaucoup de gens

m’ont dit que s’il avait dépensé cette somme, vu l’oeil exceptionnel de

l’homme, c’est que le poulain était vraiment très beau. D’ailleurs, si j’avais

su, je l’aurais gardé et placé chez lui pour qu’il le prépare pour les breeze

up ! C’est un pinhooker hors pair et j’ai hâte de le croiser pour le féliciter

de son travail et d’avoir eu le courage de payer autant pour lui. Il a dû

encore bien progresser chez lui… » Jeudi, c’est Angus Gold qui a signé le bon à

320.000 Gns. Le fils de Develyn défendra donc les couleurs Shadwell. C’est

aussi une superbe publicité pour le haras d’Haspel, une structure récente qui a

réalisé l’an dernier le top price des ventes Osarus de La Teste.