Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Le travail a payé pour ambroise

Autres informations / 18.04.2013

Le travail a payé pour ambroise

 

AUTEUIL, MERCREDI

PRIx GÉOGRAPHIE

 

" Elle était un peu électrique et se précipitait

auparavant, mais mon équipe a fait du bon boulot le matin. " Il a fallu

qu'Ambroise (Epalo) se calme pour pouvoir enlever le Prix Géographie, comme l'a

avoué son mentor, Guy Cherel. De fait, on ne peut pas débuter à Auteuil à 3ans

sans être posé. Au final, Ambroise a gagné dans le style d'une pouliche de

qualité. Placée à l'arrière-garde par son jockey, Kévin Guignon, elle s'est

rapprochée au moment où la course a démarré, c'est-à-dire au milieu de la ligne

d'en face. C'est à cet endroit que Jacques Ricou a fait mouvement avec

Poligrouas (Poliglote), prenant les devants. La course est devenue alors plus

régulière. À l'entrée de la ligne droite, Kévin Guignon a fait le bon choix en

allant chercher la grille des tribunes. Ambroise a accéléré sur le plat pour se

détacher facilement, après avoir repoussé les attaques d'Holy virgin (Saint des

Saints) et Poligrouas, finalement quatrième. " On avait couru Ambroise en

plat, à Amiens, pour lui montrer les couleurs dans un style de course sympa

pour ce genre de chevaux, a poursuivi Guy Cherel. Je ne suis pas surpris par sa

victoire, même si l'on est sûr de rien avec les chevaux d'obstacle. Elle

travaillait bien et s'était assagie. "

Quant à Holy Virgin, sœur de never forget (Westerner), elle

est appelée à briser rapidement son statut de maiden.

 

Comportements satisfaisants des deux protégées de Yannick

Fouin

Yannick Fouin présentait deux partantes dans ce Prix

Géographie : Martalette (Martaline) et quelle Miss (Poliglote).  Elles 

ont  conclu  respectivement  troisième 

et septième. Martalette a produit un bon effort au centre de la piste,

isolée, après avoir commis une faute à la dernière haie. Sa course est

prometteuse, ce qui est aussi le cas de Quelle Miss, laquelle a bien fini en

retrait. " Je ne suis pas déçu par la performance de Quelle Miss, nous a

dit Yannick Fouin. Elle s'est bien relancée à la fin, après avoir reculé, étant

prise de vitesse en face. Quant à Martalette, elle a fini avec du gaz. De plus,

elle a dû faire son effort isolé. " 

Très estimée par Philippe Peltier, Poligrouas, quatrième, doit être

revue dans une course plus régulière qui lui permettrait sans doute d'ouvrir

son palmarès.

 

La famille de saute au bois

Élevée par son propriétaire, Pierre Julienne, Ambroise est

la nièce d'une bonne sauteuse : Princesse Pierji (Cadoudal), trois fois placée

de Listeds sur les haies d'Auteuil. Princesse Pierji a été également élevée par

Pierre Julienne en collaboration avec Étienne Leenders. Si l'on remonte encore

une génération, on peut souligner que la troisième mère d'Ambroise, Princesse

d'Armos (Armos), a donné saute au bois (Pasquini), vainqueur des Prix Juigné et

Montgomery (Grs3) et multiple placé de Groupes. Peggy Pierji (Cadoudal), mère

d'Ambroise, a déjà produit vénerie (Alberto Giacometti), gagnante sur les haies

de Vichy pour Serge Foucher.