Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Mail de bievre oublie ses reves de "grand steeple

Autres informations / 11.04.2013

Mail de bievre oublie ses reves de "grand steeple

Épreuve très attendue, le Prix de Saumur n’a pas véritablement répondu à nos attentes. On attendait avec impatience de revoir Mail de Bièvre (Cadoudal) à Auteuil, à qui on pouvait pardonner les courses décevantes en Angleterre sur des distances trop longues ou trop courtes. Ce mercredi, il revenait en France et dans une compétition largement à sa portée sur le "papier". Seulement voilà, il a fini troisième ! Fidèle à sa tactique de prédilection, il a pris les devants, menant détaché. Son compagnon d’entraînement, Halley (Loup Solitaire), a suivi, constamment sollicité par David Cottin, peinant en fin de parcours et finalement arrêté devant la dernière haie. Mail de Bièvre a donc constamment galopé détaché d’une quinzaine de longueurs. Hésitant sur certains obstacles comme la rivière du huit, il était déjà battu dans le tournant final, bien qu’encore en tête. Entre les deux dernières difficultés, il a été rejoint et dépassé par Sûr de Lui (Robin des Champs), lequel a fait illusion avant de se faire remonter dans les derniers mètres par Pharly de Kerser (Medaaly). Mail de Bièvre a terminé péniblement à la troisième place. Entraîneur de ce dernier, Tom George nous a confié : « En Angleterre, il a dû courir plus vite du fait de la distance de sa dernière course, c’est pourquoi il est parti avec beaucoup d’allant. Nous le ramènerons à Auteuil d’ici quatre ou cinq semaines, pour une course similaire à celle de mercredi. Le but sera de lui redonner de bonnes sensations. Nous n'avons pour objectif de la faire participer à une grande course. Sa performance n’est pas une catastrophe, mais ce n’est pas fantastique non plus. Le plus important est qu’il soit rentré en bonne santé et que ses blessures soient derrière lui. » Au sujet d’Halley, Tom George a précisé : « Ce n’est plus le même cheval. Il n’a pas apprécié que Mail de Bièvre soit loin devant. »

PREMIERE VICTOIRE SUR LE STEEPLE D’AUTEUIL POUR PHARLY DE KERSER

Bien connu des quintéistes, Pharly de Kerser est un cheval tout terrain, qui fait aussi bien les haies que le steeple. Mercredi, il participait à son deuxième steeple à Auteuil. Monté en position d’attente, il n’a fait que la ligne droite, pour venir souffler la victoire à Sûr de Lui. Entraîneur de Pharly de Kerser, Patrice Quinton nous a dit : « Il a 10ans et c’est la deuxième fois seulement qu’il passait le steeple d’Auteuil, donc j’étais un peu tendu. Je suis un peu surpris car il ne va pas dans le terrain lourd. Il n’a pas beaucoup d’opportunités, car il est pris haut dans les handicaps. À Enghien, récemment, on lui avait attribué 74 kilos. Nous allons étudier la suite de son programme. »

LE FRERE DE QUONDOR ET NATCHEZ DE KERSER

Élevé par Karine Drevet, Pharly de Kerser est le frère de deux sauteurs de qualité, qui ont brillé dans les gros handicaps: Natchez de Kerser (Dounba), vainqueur des Prix Saint-Sauveur et Violon II (Ls), et Quondor de Kerser (Yokohama), lauréat de la Grande Course de Haies de Deauville (L). Mère de Pharly de Kerser, Riuscita (Vacarme) est une jument courageuse qui a couru 78 épreuves, en plat uniquement, remportant sept victoires.