Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Malheureux en dernier lieu, maghero et ozamo retentent leur chance samedi à auteuil

Autres informations / 25.04.2013

Malheureux en dernier lieu, maghero et ozamo retentent leur chance samedi à auteuil

Ozamo

(Alamo Bay) et Maghero (Poliglote), tous deux entraînés par Philippe Peltier,

ont été malheureux lors de leurs récentes tentatives sur l’hippodrome

d’Auteuil. Ils seront en piste samedi pour tenter de gagner leur ticket pour

les Grs1.

OZAMO

EN LICE DANS LE PRIX INGRE

Tombé

mercredi dernier dans le Prix William Head (L), Ozamo s’élancera, lui, samedi,

dans le Prix Ingré (Gr3), dernière préparatoire au Gras Savoye Grand

Steeple-Chase de Paris (Gr1). Dans le Prix William Head (L), Ozamo est tombé

sur le plat, avant d’aborder la ligne extérieure du steeple-chase. Poussé de

l’extérieur par un autre concurrent, son jockey, Jonathan Plouganou, a tenté de

changer de ligne dans le peloton pour être plus à son aise. Malheureusement, en

changeant de pied à ce moment-là, Ozamo a galopé dans les postérieurs du cheval

qui se trouvait devant lui, tombant à terre. Philippe Peltier nous a confié : «

C’est dommage car il avait encore beaucoup de ressources. C’est un incident

bête, mais qui arrive de temps à autre. Ozamo ne semble pas du tout éprouvé et

c’est pourquoi nous le présentons dans le Prix Ingré, samedi. Le Prix William

Head devait nous orienter dans notre programme, à savoir si oui ou non, nous

nous dirigerions ensuite vers le Grand Steeple-Chase de Paris. Nous nous

déciderons donc samedi prochain, suivant son résultat parmi des chevaux

confirmés. »

MAGHERO,

AVEC LE PRIX ALAIN DU BREIL EN TOILE DE FOND

Après

une rentrée victorieuse en plat sur l’hippodrome de Durtal, Maghero effectuait

son retour sur la butte Mortemart, dans le Prix Virelan. Ce jour-là, monté à

l’arrière du peloton, Maghero a commencé son effort dans le dernier virage du

parcours. Semblant disposer de beaucoup de ressources, c’est au saut de

l’avant-dernier obstacle que le fils de Poliglote a chuté. Son entraîneur nous

a raconté : « Encore une fois, c’est dommage. Mes deux chevaux n’ont pas été

des plus chanceux dernièrement ! Maghero semblait venir avec beaucoup de

ressources, dimanche dernier, lorsqu’il est tombé. Fort heureusement, il en est

sorti indemne et tout est en ordre. » Samedi, Maghero s’élancera donc au départ

du Prix Amadou (Gr2), une des dernières étapes préparant au Prix Alain du Breil

(Gr1), réservé aux hurdlers de 4ans. Épreuve phare que Maghero garde en ligne

de mire, comme nous l’a appris Philippe Peltier : « En effet, le Prix Alain du

Breil reste pour l’instant son objectif du printemps. Suivant sa performance de

samedi prochain, Maghero pourrait ensuite faire l’impasse sur le Prix de

Longchamp (Gr3) [rebaptisé Gras Savoye Pasteurdon Prix Questarabad,

ndlr],

avant de courir le Gr1. »