Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Newmarket (gb), jeudi - craven stakes (gr3) : la machine toronado est en marche

Autres informations / 19.04.2013

Newmarket (gb), jeudi - craven stakes (gr3) : la machine toronado est en marche

Élevé en

France, Toronado (High Chaparral) a fait grosse impression dans les Craven

Stakes (Gr3), l’une des deux préparatoires de références aux 2.000 Guinées de

Newmarket. Tout de suite devant, avec du gaz, il a fait très facilement le trou

quand il en a décidé ainsi et n’a jamais laissé l’un de ses trois adversaires

l’approcher. Ce succès le place parmi les favoris des prochaines 2.000 Guinées

de Newmarket (Gr1), costume que ce cheval invaincu et gagnant de Groupe à 2ans

portait déjà sur ses épaules. Actuellement, il est proposé aux alentours de

4/1. Depuis les débuts de Toronado, Richard Hannon a dit qu’il tenait là un

cheval capable de briller au plus haut niveau. De retour à 3ans, le gagnant des

Champagne Stakes (Gr2) n’a pas fait mentir son entraîneur, qui a raconté après

la course : « C’est un très bon cheval, une machine. Il accélère et accélère

encore. Il va revenir pour les "Guinées" et celui qui arrivera à le

devancer les gagnera. Aujourd’hui, Toronado n’était pas encore dans sa robe de

marié. Il sera beaucoup mieux dans deux semaines. Il travaille très bien avec

les très bons chevaux de l’écurie. » Toronado était très équilibré jeudi, ce

qui est important sur ce tracé de Newmarket et l’est aussi à Epsom. C’était

aussi sa première sortie sous les couleurs du Cheikh Joaan Al Thani, qui a fait

l’acquisition de Toronado cet hiver.

JUMELE

"HANNON" DANS LES CRAVEN STAKES

Richard

Hannon présentait également dans cette Listed Havana Gold (Teofilo), un cheval

considéré comme étant en dessous de Toronado. Courageux, Havana Gold est venu

chercher dans les derniers mètres Dundonnell (First Defence) pour s’emparer de

la deuxième place. Dundonnell avait été le dauphin de Toronado dans les

Champagne Stakes et il avait ensuite terminé quatrième malheureux du Breeder’s

Cup Juvenile Turf (Gr1). Concernant Dundonnell, Roger Charlton, son entraîneur,

a expliqué : « Nous allons voir comment il prend cette sortie pour décider si

nous courrons ou non les Guinées. Il est battu et ce n’est pas surprenant. Il

avait besoin de cette sortie et son jockey n’a pas été dur avec lui. » Même si,

entre 2012 et 2013, les poulains ont évolué, la performance d’Havana Gold

inquiète par rapport au niveau des 3ans français. Car il faut se souvenir

qu’Havana Gold était en train de surclasser Style Vendôme (Anabaa) dans le Prix

François Boutin (L), à Deauville, quand son jockey est tombé. Ceci étant dit,

Style Vendôme a beaucoup progressé depuis, ce qui permet de garder un peu

d’espoir.

LA

RETRAITE DE RICHARD HANNON ?

Connu

pour sa réussite avec les chevaux de vitesse, Richard Hannon voit en Toronado

un cheval de Derby d’Epsom (Gr1). Concernant une éventuelle participation au

"Derby", Richard Hannon a indiqué : « Je n’ai aucun doute concernant

sa tenue pour faire 2.400m à Epsom. Et il a aussi la vitesse nécessaire pour y

réussir. S’il gagne là-bas, alors je pourrai peut-être prendre ma retraite. »

TORONADO,

UN CHEVAL ELEVE EN FRANCE

Toronado

a pour mère Wana Doo, qui a été achetée par Paul Nataf. Présentée à High

Chaparral, elle a donné Toronado. Vendu foal pour 40.000 euros, il est repassé

yearling en août où il a été vendu 55.000 euros. Les deux fois, il était

présenté par le haras d’Omméel (Hubert Honoré), où il a été élevé. Toronado a

été élevé par Paul Nataf, qui se souvient bien du cheval : « C’était un très

beau yearling. Mais, après qu’il a été vendu foal, on nous l’a renvoyé. Nous

avons dû le qualifier de box walker, alors qu’en fait il le fait très rarement.

Cela lui a bien sûr fait une moins-value. C’est le dernier produit que j’ai eu de

Wana Doo, sa mère, qui a été revendue en décembre 2010. Auparavant, elle avait

produit plutôt moyennement. Mais, en 2010, sa page de catalogue avait eu un

très bon update, puisque son petit frère, Casamento, est devenu gagnant du

Racing Post Trophy. »