Poules d’essai italiennes : umberto rispoli remporte la poule d’essai des poulains

Autres informations / 28.04.2013

Poules d’essai italiennes : umberto rispoli remporte la poule d’essai des poulains

Umberto

Rispoli a remporté son premier classique italien, dimanche à Capannelle, avec

Best tango (Mujahid), courageux lauréat du Premio Parioli (Gr3), la Poule

d’Essai des Poulains italienne. Tout de suite à côté de l’animateur, Fairy

Nayef (Nayef), Best Tango a attaqué en progression pour dominer d’une demi-longueur

dans les cent derniers mètres son rival, alors que Ludovico il Moro (Shamardal)

a très bien terminé à la troisième place, monté par Mickael Barzalona. «

J’avais rêvé un moment monter Pastorius dans le Prix Ganay, mais cette victoire

est très belle aussi, a raconté Umberto Rispoli. Je suis content parce que

c’est à la maison et j’ai gagné pour une équipe que j’aime bien. L’entraîneur

Gianluca Bietolini est un professionnel de très haut niveau, il pourrait

entraîner dans le monde entier. Et le propriétaire Elia Tanghetti est un homme

de passion, pour lequel j’avais déjà remporté des épreuves. Il méritait bien ce

premier Groupe ». Un peu déçu après la deuxième place de Fairy Nayef dans le

"Parioli", une course qui manque encore à son palmarès, l’entraîneur

Bruno Grizzetti s’est remonté le moral une demi-heure après avec Dancer

Destination (Dubai Destination), qui lui a apporté une septième victoire dans

le Prix Regina Elena (Gr3), la Poule d’Essai des Pouliches. Dancer Destination

a trouvé le passage à quatre cents mètres du poteau et a placé une bonne pointe

de vitesse pour s’imposer devant Grand Treasure (Aussie Rules), montée par

Ioritz Mendizabal, qui est venue arracher la deuxième place sur le fil à

Clorofilla (Refuse to Bend). La française Collusiva (Shamardal), quelque peu

prise de vitesse à mi-ligne droite, a terminé très fort pour s’octroyer la

quatrième place. Punta Stella (Elusive City), favorite, est restée enveloppée

dans le peloton et a gagné quelques rangs au moment du démarrage, mais elle n’a

pu venir jouer un premier rôle à l’arrivée. L’entraîneur lauréat a raconté

après ce succès : « Le Premio Regina Elena est une course que j’aime beaucoup.

Dancer Destination n’avait pas couru à 2ans mais depuis début mars, elle a

beaucoup progressé. Elle a gagné sur sa classe, malgré la distance un peu

courte pour elle. Je pense qu’elle pourrait jouer un bon rôle aussi dans les

Oaks d’Italie » Dancer Destination est la deuxième lauréate du Prix Regina

Elena pour son propriétaire et éleveur, Guido Bezzera. Ce dernier a expliqué :

« Nous avons déjà gagné cette course avec Sadowa, une pouliche achetée

yearling. Dancer Destination est un produit maison. Nous avons cette famille

depuis trois générations. Cette victoire compte double »