Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Preparatoires aux "guinees" : toronado et olympic glory, de bonnes nouvelles pour l’elevage français

Autres informations / 20.04.2013

Preparatoires aux "guinees" : toronado et olympic glory, de bonnes nouvelles pour l’elevage français

Après

Toronado (High Chaparral) jeudi, Olympic Glory (Choisir) a gagné l’autre

préparatoire aux 2.000 Guinées, les Greenham Stakes (Gr3) samedi, à Newbury.

Tous deux sont entraînés par Richard Hannon et portent la casaque du cheikh

Joaan Al Thani. Les succès de ces deux poulains de 3ans sont une bonne nouvelle

pour l’élevage français. À terme, leur avenir se situe au haras et, surtout, au

haras en France. Comme nous l’a confirmé Nicolas de Watrigant, c’est au Haras

de Bouquetot qu’Olympic Glory et Toronado sont appelés à commencer leur

carrière d’étalons. Bien sûr, d’ici là, les deux chevaux doivent continuer de

convaincre. Mais, à l’heure actuelle, ils sont considérés comme des favoris

pour les classiques à venir : Toronado, pour les 2.000 Guinées et le Derby

d’Epsom (Grs1), et Olympic Glory, pour la Poule d’Essai des Poulains (Gr1).

C’est donc une chance pour l’élevage français de pouvoir, dans un avenir

proche, bénéficier de l’apport de ces deux chevaux appelés à briller au premier

plan. Le gagnant des Greenham Stakes de samedi, Olympic Glory, sera dirigé vers

la France et sa Poule d’Essai. Il a l’avantage de connaître Longchamp puisqu’il

a enlevé l’an dernier le Prix Jean-Luc Lagardère (Gr1), épreuve très

compétitive où la deuxième était What a Name (Mr Greeley), qui sera l’une des

favorites des 1.000 Guinées dans deux semaines. Richard Hannon, l’homme qui

entraîne Olympic Glory, attend des progrès de son cheval d’ici la

"Poule". Vu le manque de leaders en France sur cette distance, il n’y

a qu’un pas à faire pour dire qu’Olympic Glory est le favori du classique

français. C’est Nicolas de Watrigant qui a acheté Olympic Glory et Toronado

pendant leur carrière de courses. Le courtier français nous a dit : « Ce doublé

dans les préparatoires aux Guinées est formidable pour toute l’équipe mise en

place par le cheikh Joaan Al Thani et pour le développement de son écurie de

course internationale et son entité d’élevage ambitieuse basée sur le sol

français. »