Télécharger l'édition du jour
Jour de Galop

JOUR DE GALOP

Preparatoires aux poules d’essai : l’audace recompensee

Autres informations / 14.04.2013

Preparatoires aux poules d’essai : l’audace recompensee

Qui

pouvait croire en Kendargent quand il a commencé la monte en 2008 ? Peu de

monde à part son propriétaire, Guy Pariente. Qui pouvait croire que le gagnant

du "petit" Prix de Crèvecoeur (F) 2012 à Deauville, Gengis (King’s

Best), entraîné par Georges Doleuze, serait l’une des têtes d’affiche de la

Poule d’Essai des Poulains (Gr1) ? Personne, à part peut-être Georges Doleuze.

Et pourtant, dimanche, l’audace et la persévérance ont été récompensées. Guy

Pariente a vu ses couleurs triompher dans le Prix de Grotte (Gr3) avec Kenhope,

fille de son étalon fétiche Kendargent. Elle s’impose devant les pouliches de

Groupe Tasaday (Nayef) et Topaze Blanche (Zamindar). Une demi-heure plus tard,

c’est Gengis qui gagne le Prix de Fontainebleau (Gr3), devant le leader

français 2012 Morandi (Holy Roman Emperor) et le gagnant de Gr3 Us Law

(Lawman). Avec Restiadargent et Kendam notamment, Kendargent a déjà apporté de

grandes satisfactions à Guy Pariente. Là, il est presque un ton au-dessus avec

Kenhope qui se retrouve propulsée avec sa victoire dans le Prix de la Grotte

parmi les favorites d’un classique. Toutefois, il faut rester prudent et ne pas

perdre de vue que Kenhope avait l’avantage d’avoir déjà couru, ce qui n’était

pas le cas de Tasaday et Topaze Blanche. Cette dernière est la bonne note de ce

Prix de la Grotte et il est évident qu’elle possède une grosse marge par

rapport à son degré de préparation. Le déroulement de la course ne l’a pas

favorisée, elle s'est montrée très brillante et Olivier Peslier l’a beaucoup

respectée dans la ligne droite. Chez les mâles du Prix de Fontainebleau, Gengis

est monté en gamme avec sa victoire. C’est un cheval complet, capable de courir

avec n’importe quelle tactique et de gagner sur 1.200, 1.400 et 1.600m à 2ans.

À l’image d’un cheval comme Cirrus des Aigles (Even Top), il représente ce

qu’on peut appeler un "vrai cheval de course", toujours présent,

jamais décevant. Kenhope et Gengis vont maintenant devoir réaliser le plus dur

: confirmer ce succès au niveau supérieur. On a également vu que les leaders à

2ans en 2012 étaient "prenables". Ce n’est pas tous les ans qu’il y a

une Zarkava (Zamindar)– gagnante du Prix de la Grotte 2008 – en France et nous

savions depuis quelques mois déjà qu’il n’y avait aucun cheval de ce bois-là

dans l'Hexagone.