Prix de la grotte (gr3) : topaze blanche - tasaday: un match avant la poule d’essai

Autres informations / 14.04.2013

Prix de la grotte (gr3) : topaze blanche - tasaday: un match avant la poule d’essai

Le Prix

de la Grotte (Gr3) sera l’occasion d’une première rencontre entre Topaze

Blanche (Zamindar)

et

Tasaday (Nayef), qui seront certainement les pouliches les plus en vue de la

prochaine Poule d’Essai des Pouliches (Gr1). Topaze Blanche, qui apparaît pour

la première fois avec la casaque du cheikh Mohammed bin Khalifa Al Thani, n’a

été battue que d’une encolure par Silasol (Monsun) dans le Total Prix Marcel

Boussac (Gr1). La lauréate a profité de sa connaissance de la piste de

Longchamp et de sa maniabilité pour aller devant. On a pu un instant croire que

Topaze Blanche viendrait finalement la battre, mais Silasol a résisté jusqu’au

bout. Cela ne veut pas dire que Silasol est meilleure qu’elle. Topaze Blanche est

une vraie pouliche de mile, et ses lignes sont plus solides que celles de

Tasaday.

TASADAY

PASSE UN VRAI TEST

Tasaday

est encore invaincue, et il est probable que, dimanche, elle s’élance favorite.

Certes, elle a remporté les trois courses qu’elle a disputées à 2ans, mais pour

le moment, elle n’a pas eu à affronter des adversaires du calibre de Topaze

Blanche. Elle a remporté les "Réservoirs" (Gr3) en terrain souple,

face à une opposition qui n’était pas celle d’un Gr1. Elle devançait en effet

Cocktail Queen (Motivator), dont le titre de gloire était auparavant une

victoire dans un maiden à Nottingham– mais à la suite de cette performance

deauvillaise, l’entourage de Cocktail Queen a annoncé que c’était une pouliche

pour les Oaks d’Epsom (Gr1) –, et Meri Shika (Spirit One), une bonne pouliche,

mais qui n’est pas non plus une championne. Tasaday passe donc un vrai test

dimanche. À elle de prouver qu’elle est du calibre d’une Poule d’Essai.

A LA

DECOUVERTE DE PUNTA STELLA

Il faut

aussi suivre les débuts français de Punta Stella (Elusive City), la meilleure

2ans italienne l’an dernier. Elle a attiré les convoitises de Katsumi Yoshida

et elle est désormais entraînée par Satoshi Kobayashi. Elle aussi n’a pas

encore affronté des lots de la valeur de celui-ci, mais sur ce qu’elle a fait

l’an dernier, elle a le droit de postuler parmi l’élite des pouliches de 3ans

sur le mile.

KENHOPE

ET DAUPHINE RUSSE, APRES UNE RENTREE

Kenhope

(Kendargent) et Dauphine Russe (Russian Blue) auront l’avantage d’avoir déjà

couru cette année. La représentante de Guy Pariente nous a rappelé qu’elle

galopait en venant chercher Tuna Papita (Henrythenavigator), qui avait fait le

trou dans le Prix Polly Girl (B). Dauphine Russe a quant à elle réalisé une

rentrée correcte dans le Prix Finlande (L). Elle a sans doute encore une

certaine marge de progression.