Prix de la savonnerie (d) : opposite monte une nouvelle marche

Autres informations / 08.04.2013

Prix de la savonnerie (d) : opposite monte une nouvelle marche

Plaisant

vainqueur du Prix Topyo (F) à Maisons-Laffitte, en septembre, Opposite

(Dansili) était le favori du Prix de la Savonnerie (D). Grand poulain, avec une

action équivalente à son modèle, le pensionnaire d’André Fabre a justifié son

statut. Installé en tête par Olivier Peslier, il n’a pas traîné en route, comme

le prouve le temps final de la course : 2’02’’58. Au Pavillon, il a accéléré et

creusé un écart décisif, uniquement monté aux bras. Tardif, comme le suggère

son modèle, Opposite est loin d’avoir montré l’étendue de ses capacités. Sur la

foi de son succès dominical, il a le profil pour réaliser de belles choses dans

les Listeds et les Groupes. Mais sur de grandes pistes qui favorisent son

braquet. Représentant des Wertheimer & Frère, propriétaire éleveur du

cheval, Pierre-Yves Bureau nous a déclaré : « Il gagne bien. C’est une bonne

rentrée, d’autant qu’Olivier l’a respecté. Nous allons étudier la suite de son

programme. » De son côté, Olivier Peslier a été séduit : « Il était content

d’être à Longchamp, bien qu'un peu frais. Il l’a fait dans le même style qu’à

Maisons-Laffitte, très facilement. »

EXCELLENTS

DEBUTS DE LA SOEUR DE PRIDE

Attraction

de la course, Fate (Teofilo), soeur de la championne Pride (Peintre Célèbre), a

répondu aux attentes de son entourage. Placée dans la seconde moitié du

peloton, elle a été la seule, dans la course, à revenir de l’arrière-garde. Du

poteau des deux cents derniers mètres au disque final, elle n’a fait que gagner

du terrain, sans que Christophe Lemaire ne soit dur. Son entraîneur, Alain de

Royer Dupré, nous a dit : « Elle débutait et c'est très satisfaisant. Cette

pouliche a connu des problèmes de croissance l'an dernier. Concernant la suite

de son programme, nous ne sommes pas fixés. Néanmoins,  elle devrait recourir une petite course. »

Mortga (Anabaa) est à créditer d’une bonne rentrée, avec la décharge de César

Passerat. Il s’est classé troisième.

LA

SOUCHE DE GOLDIKOVA

Opposite

est issu de l’une des plus belles familles de l’élevage des Wertheimer &

Frère. Sa troisième mère, Gold River (Riverman), a remporté les Prix de l’Arc

de Triomphe, du Cadran et Royal-Oak (Grs1). Passée au haras, elle a produit

Rivière d’Or (Lyphard), deuxième du Prix de Diane, gagnante du Prix Saint-Alary

(Grs1) et mère de Born Gold (Blushing Groom), à qui l’on doit la championne

Goldikova (Anabaa), icone lauréate de seize Grs1, et Galikova (Galileo), vainqueur

du Qatar Prix Vermeille (Gr1). Gold River est aussi la mère de l’étalon

d’obstacle Goldneyev, deuxième de la Poule d’Essai des Poulains (Gr1), et de

Chercheur d’Or (Northern Dancer), gagnant de Gr3. Mère d’Opposite, Silver Rain

(Rainbow Quest) a été une bonne jument de course, avec de l’action, comme son

fils. Elle a remporté le Prix Joubert (L). Silver Rain est la sœur de Silver

Fun (Saumarez), lauréate du Prix de Malleret (Gr2). Au haras, Silver Rain n’a

donné que des gagnants, dont Baahama (Anabaa), vainqueur du Prix Charles

Laffitte (L).