Prix de l’elevage (gr2 pa - femelles 4ans – 2.000m) : vahess du croate - myra de monlau, les inseparables

Autres informations / 21.04.2013

Prix de l’elevage (gr2 pa - femelles 4ans – 2.000m) : vahess du croate - myra de monlau, les inseparables

 

À trois

reprises l’une derrière l’autre l’an passé, Vahess du Croate (Dahess) et sa

compagne de couleurs, Myra de Monlau (Munjiz), qui défendent les couleurs de la

Cavalerie Royale d’Oman, effectuaient leur rentrée. La première a changé

d’entraînement cette année, passant des boxes d’Ana Imaz-Ceca à ceux de

Christian Baillet, tandis que la seconde restait sur deux deuxièmes places

derrière la première et rêvait de la devancer. Que nenni ! Vahess du Croate a

dicté sa loi de bout en bout, s’imposant à la manière des forts, ne se laissant

pas approcher malgré une vaine tentative de Myra de Monlau. Longtemps attardée,

Ghalit Al Khalediah KsA (Khalid El Biwaibiya) venait prendre le dernier

accessit à quelques mètres du poteau à une courageuse Najmaah (Sire d’Albret).

Alors invaincue en deux sorties, Volga de Faust (Munjiz) n’a pu passer le test

au niveau supérieur, se montrant bien décevante. Christian Baillet était

satisfait de la performance de sa nouvelle protégée : « Ce n’est pas toujours

facile car elle restait sur deux victoires pour un autre entraînement.

Finalement, elle a battu les pouliches qu’elle battait la saison passée. On

fonde beaucoup d’espoirs sur elle et on pense qu’elle a de la marge. C’est

d’autant plus plaisant que je n’avais pu la préparer que sur le sable, du fait

des conditions météo. Jean-Pierre Deroubaix m’avait confié d’autres

représentantes de cette écurie l’année dernière, avec lesquelles j’ai eu de

bons résultats. M’avoir confié Vahess du Croate est une manière de me

récompenser. Quand vous avez la qualité et qu’on vous laisse travailler, ce

n’est que du plaisir. »