Prix de nanterre (d) : retour tres attendu de sky hunter

Autres informations / 24.04.2013

Prix de nanterre (d) : retour tres attendu de sky hunter

Il y a

des courses "D" qui valent bien mieux que leur niveau théorique.

C’est le cas du Prix de Nanterre. La seule présence de Sky Hunter (Motivator)

au départ rehausse la valeur de cette compétition. Le pensionnaire d’André

Fabre a été très séduisant pour ses débuts, à 2ans, sur l’hippodrome de

Maisons-Laffitte. Ce jour-là, face à des chevaux qui avaient déjà couru, il a

démontré toute sa qualité. Il a placé l’accélération des bons éléments à la

distance, avant d’être ralenti par Maxime Guyon. Il suit la même voie que son

ex-compagnon d’entraînement Saint Baudolino (Pivotal), vainqueur du Prix de

Nanterre, avant de conclure deuxième du Prix du Jockey Club (Gr1). On attend

beaucoup de ce poulain très estimé par son entourage. Peu (ou pas) d’opposants

semblent avoir la pointure pour l'inquiéter. Le protégé de Carlos

Laffon-Parias, Efteos (Teofilo), a débuté proprement par une deuxième place sur

la "fibrée" deauvillaise. Il va effectuer ses débuts sur le gazon,

mais la piste sera bonne. Il devrait bien se défendre. Excellentissime (Cape

Cross) vient d’ouvrir son palmarès, de peu, mais assez sûrement. À 2ans, il avait

fait l’arrivée d’épreuves de bon niveau. Au "papier", il a sa chance

pour une place. Présenté par Pascal Bary, nervi (Orpen) a gagné d’emblée au

Lion-d’Angers. Il avait mené avant de repartir facilement dans la ligne droite.

Néanmoins, il devra accuser des progrès pour jouer un rôle dans ce Prix de

Nanterre. Parmi les meilleurs 2ans d’Espagne, Aarhus (Dyhim Diamond) a été

acheté par Tony Forde l’an passé. Pour ses débuts sous l’entraînement de

Mauricio Delcher Sanchez, il a été loin de sa vraie valeur. Durant tout le

parcours, il a galopé sur la mauvaise jambe et n’a pu changer de vitesse. Il

mérite d’être revu.