Prix du cher (l) : on n’arrete plus zaliapour !

Autres informations / 19.04.2013

Prix du cher (l) : on n’arrete plus zaliapour !

Les

principaux favoris de ce Prix du Cher (L) se tenaient de près. Et la décision

s’est faite avec des détails. L’anglaise Kauto Shiny (Priolo) a raté son

départ, perdant une vingtaine de longueurs. Pour elle, la course était

quasiment terminée et sa cinquième place est méritoire. La favorite, Chuchoteuse

(Astarabad) a tenu son rang, mais elle a eu affaire à un grand Zaliapour

(Daliapour), invaincu en trois courses cette année. Ce dernier possède une

vraie classe de plat. En fin de parcours, grâce à cela, il a pu aller chercher Chuchoteuse

qui, à l’inverse, a un grand braquet, mais pas de pointe. Zaliapour remporte la

deuxième Listed de sa carrière à Enghien. En 2010, il avait déjà gagné le Prix

Durtain (L) et compte quatre succès sur le plateau de Soisy. Très à l’aise à

Enghien donc, il est aussi très performant à Auteuil et c’est d’ailleurs là-bas

qu’il devrait retourner. Joint au téléphone, Charles Gourdain, son mentor, nous

a dit : « Zaliapour est un bon cheval qui avait déjà remporté une Listed. Nous l’avons

couru en plat, lors de ses deux premières courses de l’année. C’est mon

principe avec des chevaux comme lui, qui peuvent faire le plat et l’obstacle,

d’autant que Zaliapour a beaucoup d’énergie et qu’on ne sait pas ce qui peut

arriver en obstacle. L’an dernier, en fin de saison, il avait mal couru car il

était un peu fatigué. Il va certainement revenir à Auteuil et courir une Listed

[Prix Gras Savoye, gros handicap du 19/05, ndlr]. L’an passé, nous avions été

rétrogradés de manière complètement injuste de cette course. Nous rêvons donc

de regagner le jour du Grand Steeple à Auteuil. » Toujours à proximité des

animateurs, Zaliapour n’a pas bougé une oreille jusqu’à la dernière haie.

Chuchoteuse, qui avait pris la tête devant les tribunes, lui a offert une

superbe résistance. Mais elle n’a rien pu faire contre la pointe de vitesse de

Zaliapour. Désormais, à moins de courir dans une semaine, le Prix Romati (L),

elle devra soit attendre l’automne pour revenir à Enghien, soit aller à

Auteuil.

FABRICE

BARRAO : « SA FORCE, C’EST SA CLASSE DE PLAT ET SA FORME »

Fidèle

jockey de Zaliapour, Fabrice Barrao nous a dit : « Sa force, c’est sa classe de

plat et sa forme. On a retrouvé le bon cheval qu’il est. C’est un super

finisseur. Quand il est en forme, il peut faire de grandes valeurs. Il était un

peu fatigué en fin de saison dernière. Et c’est un cheval qui, lorsque le

terrain est fouillant, ne fait pas sa course. C’est un bon sauteur, très

courageux. »

TEEJAY

FLYING REVIENT EN FORME

Depuis

son succès dans le Prix Ferdinand Dufaure (Gr1), en 2012, Teejay Flying (Tiger

Groom) n’avait fait que décevoir. Là, il revient en forme, comme le prouve sa

troisième place. Attentiste dans le parcours, il n’a fait mouvement qu’au bout

de la ligne d’en face, n’ayant pas une course dure. Certainement saisonnier,

Teejay Flying peut refaire parler de lui ce printemps.

UNE

AFFAIRE DE DEPART POUR KAUTO SHINY

Jument

compliquée, Kauto Shiny a raté son départ. Un départ qui a été validé à la

troisième tentative, ce qui a eu pour effet de contrarier la nièce de Kauto

star. Au premier essai, elle était volontaire, mais elle s’est tendue ensuite,

comme nous l’a expliqué son jockey, Paddy Brennan. Ce dernier nous a aussi

confié qu’en Angleterre les chevaux faisant des difficultés derrière les

élastiques n’empêchent pas de valider le départ. Qu’ils partent ou non.

ZALIAPOUR,

LE FRERE DE DON PREUIL

Élevé

par l’Écurie Biraben, Zaliapour est née de Spleen (Sillery), une bonne jument

d’obstacle qui a remporté huit courses, dont la grande majorité en haies. Elle

a produit Don Preuil (Saint Preuil), lauréat du Prix Camille Duboscq (L).

Ainsi, Zaliapour est son deuxième gagnant de caractère gras en obstacle. La

troisième mère de Zaliapour, Golondrina (Sheshoon) a notamment donné Prospero

(Faraway Son), gagnant du Prix du Muguet (Gr3, à l’époque) et du Prix du Pin

(L), à Longchamp, ainsi que du Prix des Écuries (L), à Chantilly.