Prix du pin : kitchapoly fait briller la grande

Autres informations / 03.04.2013

Prix du pin : kitchapoly fait briller la grande

Arrêté

dans le Prix Rush à Auteuil, Kitchapoly (Poliglote) a remis les pendules à

l’heure dans le Prix du Pin, à Moulins. Jamais loin des premiers, le

pensionnaire de Guillaume Macaire a bien suivi l’effort de l’animatrice

Sheenann (Saint des Saints) dans le tournant final. Une fois la dernière haie

sautée, cette dernière semblait avoir fait le plus dur. Mais, bien que penchant

sur sa gauche, Kitchapoly a déployé une belle action pour ouvrir son palmarès

très sûrement. Kitchapoly appartient à l’une des meilleures familles d’obstacle

de tous les temps, développée par le haras des Coudraies. Il s’agit de la

famille de Katko et Kotkijet, lesquels totalisent cinq victoires de "Grand

Steeple" (Gr1) à eux deux. La mère de ces deux cracks, Kotkie (Rheffic),

est la troisième mère de Kitchapoly. Kitchapoly est aussi le neveu de Kotkita

(Subotica), gagnante du Prix Cambacérès (Gr1) et Katkovana (Westerner), triple

lauréate de Listed à Enghien. Kitchapoly était monté par Thomas Beaurain, qui

remplaçait Bertrand Lestrade au pied levé. Le jeune pilote a expliqué : «

Kitchapoly gagne avec de la marge car il a pris des coups dans le parcours. Sur

le plat, il a penché à gauche puisqu’il est encore "bébé". Il a la

qualité pour gagner à Paris sans problème. Je suis heureux de ce premier succès

pour Guillaume Macaire. »