Prix du president de la republique (gr3) : utopia dream peut faire begayer l’histoire

Autres informations / 21.04.2013

Prix du president de la republique (gr3) : utopia dream peut faire begayer l’histoire

C’était

il y a un an. François Nicolle vivait l’un des grands moments de sa carrière,

grâce à l’exploit de Quart Monde (Network), vainqueur du Prix du Président de

la République (Gr3), sous le poids de 72 kilos. Un exploit, car seulement cinq

chevaux, lors des trente précédentes éditions, étaient parvenus à remporter le

handicap le mieux doté d’Auteuil lestés de 70 kilos ou plus. Cette année, l’homme

de Saint-Augustin délègue un 5ans, Utopia Dream (Princeton) qui, lui aussi,

tente de défier le plomb. Il porte en effet le top weight, avec 71 kilos. Les

limites du cheval sont pour le moment inconnues et François Nicolle a même le

Grand Steeple dans un coin de sa tête pour lui, selon le programme qu’il avait

d’ailleurs fait suivre à Quart Monde. Il a donc le profil pour remporter une

telle course, même s’il peut encore manquer un peu d’expérience. Un autre

professionnel de Royan tente lui aussi un pari avec un cheval au profil tout à

fait différent. Saint Ber Song (Bernebeau) est âgé de 7ans, mais des ennuis de

santé ont sérieusement contrarié sa carrière. Revenu à la compétition en mars

dernier, après plus d’un an d’absence, il a remporté deux petits steeples en

province. Il va affronter un tout autre lot dimanche, mais il a déjà bien couru

à Auteuil et peut causer une belle surprise. Mukonzi Has (Turgeon), un autre

5ans, constituera l’opposition logique à Utopia Dream. Il reste sur une

troisième place dans la préparatoire, le Prix Lutteur III (L), où il avait été

devancé par Upwelling (Robin des Prés), moins bien situé au poids cette fois.

Il faut suivre également Monétaire (Anabaa), qui a gagné récemment en steeple à

Auteuil, sur plus court. Il s’est baladé dans une course pour gentlemen-riders

et cavalières.