Prix f.b.a. aymeri de mauleon (l) : baie d’honneur k laisse ses adversaires sur le quai

Autres informations / 27.04.2013

Prix f.b.a. aymeri de mauleon (l) : baie d’honneur k laisse ses adversaires sur le quai

Baie

d’Honneur (Baroud d’Honneur) avait réalisé quelque chose de peu commun en

octobre dernier à Saint-Cloud. Dans une course décousue, animée à un train

sélectif, la pouliche d’Axelle de Watrigant avait crucifié ses adversaires sur

une longue accélération, après avoir patienté. Dans le Prix F.B.A. Aymeri de

Mauléon (L), les circonstances étaient différentes. Le terrain était plus

rapide, le train moins sélectif. Mais Baie d’Honneur a appliqué la même

tactique, celle de la course d’attente, et elle a fait preuve de la même

supériorité dans la ligne droite, laissant sur place Arès d’Emra (Desert

Style), qui a résisté du minimum à Pretty Panther (Hurricane Run). Très ému

après le succès de la pouliche élevée par son épouse, dont elle défend les

couleurs, Damien de Watrigant a expliqué : « En dernier lieu, pour sa rentrée à

Saint-Cloud, nous avions demandé à Ioritz Mendizabal d’être gentil avec elle.

Elle avait eu une course sage. Aujourd’hui, les ordres étaient un peu les

mêmes, mais la pouliche était plus prête. J’avais un peu peur que le terrain ne

soit pas assez souple, mais cela ne l’a pas dérangée. Elle est engagée dans la

Poule d’Essai. Nous allons en discuter avec Ioritz, mais c’est vrai qu’avant le

coup, c’était son objectif…» La Poule d’Essai, c’est également la course

évoquée par François Rohaut à l’issue du dernier succès de Pretty Panther.

Cette Listed avait donc valeur de test pour savoir si elle était digne de

participer au Gr1. Certes, Pretty Panther a été battue, mais sa défaite

comporte des excuses. La pouliche a beaucoup tiré en début de parcours, ce qui

a évidemment émoussé sa pointe de vitesse.

LA

PROPRE SOEUR DE GRIS D’HONNEUR

Baie

d’Honneur avait été présentée yearling aux ventes Osarus et avait été rachetée

pour 1.500 euros. « Elle est née tard et ce n’était pas une pouliche de vente.

Comme nous l’aimions et que personne n’en voulait, nous l’avons gardée ! Elle a

été débourrée tard et a commencé à travailler en janvier seulement », nous

avait expliqué Damien de Watrigant lors de son succès parisien. La mère de Baie

d’Honneur, Belle Lagune (Barathea) est restée inédite en compétition mais s’est

avérée une bonne poulinière, puisqu’elle a déjà produit Gris d’Honneur, lui

aussi par l’étalon d’Axelle Nègre de Watrigant, Baroud d’Honneur, qui a gagné

une course B à Longchamp. La deuxième mère de la pouliche, Landlady (Artic

Tern), s’est classée troisième du Prix de Flore (Gr3), et a également produit

Lady Normandy (Saint Estèphe), lauréate du Prix Zeddaan (L) et troisième du

Prix d’Aumale (Gr3).