Prix grandak : les males font la loi

Autres informations / 06.04.2013

Prix grandak : les males font la loi

C’est

suffisamment rare pour être souligné. Ce sont deux mâles entiers qui ont pris

les deux premières places du Prix Grandak, réservé aux 3ans. Deux mâles

entraînés par le même homme : Guillaume Macaire. Scorpio Imperator (Scorpion) a

devancé Grandissime (Saint des Saints). La victoire s’est jouée à la réception

de l’avant-dernière haie. L’animateur Saadien (King’s Best) a penché sur sa

gauche, gênant Grandissime et Plaisir fou (Le Fou), le frère de Blingless

(Enrique). Scorpio Imperator était, lui, en léger retrait de ces trois chevaux.

Ainsi, il a évité la vague lancée par Saadien. Il n’a pas été stoppé dans son

action et sur le plat, dans les cent derniers mètres, il a fait très nettement

la différence sur Grandissime. Scorpio Imperator était monté par le jockey

tchèque Jan Faltejsek, lauréat de 270 courses, dont 35 en Angleterre, où il a

travaillé pendant six ans. Scorpio Imperator a laissé une très belle

impression, tant en course que dans le rond de présentation. Bien qu’entier, il

est très calme. Logiquement, à l’image de son compagnon d’entraînement,

Grandissime, il devrait poursuivre la voie des belles courses pour hurdlers de

3ans. Avec peut-être, à terme, la même réussite que Saint des Saints, Kapgarde

ou encore Robin des Champs, trois chevaux devenus des références chez les étalons

d’obstacle, après une grande carrière à Auteuil. De ce Prix Grandak 2013, on

retiendra également les bons débuts d’Africa de Thaix (Special Kaldoun),

troisième, et de Plaisir Fou, quatrième alors qu’il a été contrarié en fin de

parcours. Globalement, on peut dire que cette course est une bonne cuvée.

PREMIER

VAINQUEUR POUR SCORPION A AUTEUIL

Avec

Scorpio Imperator, l’étalon d’obstacle de Coolmore, Scorpion, a signé sa

première victoire à Auteuil. Il avait déjà donné Blue Fashion, gagnant à

Cagnes, et Imperalia, lauréate à Saint-Brieuc. Ses trois vainqueurs répertoriés

en France le sont en obstacle. Rappelons que Scorpion avait gagné le Juddmonte

Grand Prix de Paris – dans un temps record –, le St Leger et le Coronation Cup

(Grs1).

UN FILS

D’AUBANE

Élevé par

Olivier Tricot et appartenant à Murielle Legriffon, qui a notamment enlevé le

Prix Georges de Talhouët-Roy (Gr2) 2007 avec Tatenen (Lost World), Scorpio

Imperator est né pour sauter. En plus d’avoir un superbe physique, sa mère,

Aubane (Cadoudal), a remporté les Prix Sagan et de Chambly (Listeds), déjà sous

les couleurs "Legriffon". Au haras, elle a donné Sacral Nirvana (Mansonnien),

deuxième du Prix Finot (L), Miss Aubane (Kahyasi), gagnante de cinq courses,

dont deux à Auteuil, et Balkan Hero (Turgeon), vainqueur de cinq de ses dix

courses.