Prix imprudence (gr3) : what a name en ligne droite vers newmarket

Autres informations / 05.04.2013

Prix imprudence (gr3) : what a name en ligne droite vers newmarket

Rentrée

gagnante pour What a Name (Mr Greeley) dans le Prix Imprudence (Gr3). La

pouliche entraînée par Mikel Delzangles pourrait bien avoir décroché son ticket

pour Newmarket et ses 1.000 Guinées (Gr1). D'autant plus qu'elle s'impose en

pouliche n'étant pas encore totalement prête. « Elle le fait sur sa classe, a

déclaré son jockey, Christophe Lemaire, après la course. Je pense que Mikel

Delzangles peut viser haut avec elle. » Cela sera le cas, en France ou en

Angleterre. L'épreuve a été amputée d'Interesting (Raven's Pass), déclarée

non-partante de dernière minute puisqu'elle refusait de rentrer dans sa stalle.

What a Name a eu un bon parcours à la corde, mais a mis un peu de temps à

jaillir une fois l'ouverture trouvée, tardivement. Dans les cent derniers

mètres, son accélération a été décisive. Peace Burg (Sageburg) a déçu,

plafonnant en fin de parcours alors qu'elle était bien venue. On notera les

deux belles fins de parcours d'Holy Dazzle (Sunday Break), deuxième, et surtout

de Spinacre (Verglas), troisième, qui sont toutes deux revenues de l'arrière-garde.

UNE

PREFERENCE POUR NEWMARKET

Nous

avions contacté Mikel Delzangles, un peu plus tôt dans l'année, pour en savoir

un peu plus sur l'avenir de Flotilla (Mizzen Mast) et de What a Name, toutes

deux engagées dans la Poule d'Essai des Pouliches (Gr1) et dans les 1.000

Guinées. Ce qu'il nous avait confié semble se confirmer : Flotilla devrait

privilégier la France et What a Name, l'Angleterre. L'entraîneur est évidemment

satisfait de la performance de sa pensionnaire. « Il est certain que c'est une

bonne pouliche, elle l'avait d'ailleurs prouvé l'an dernier. J'avais un petit

doute sur sa préparation, je n'étais pas sûr qu'elle soit totalement prête. Son

jockey m'a indiqué qu'elle avait été un peu moins réactive que d'habitude. Elle

devrait d'ailleurs progresser sur cette sortie. C'est une pouliche très facile,

c'est ce qui fait sa force. Elle fait ce qu'on lui demande et a bien évolué. Il

lui reste deux options : soit la Poule d'Essai des Pouliches, soit les 1.000

Guinées. Nous avons une préférence pour Newmarket. » Christophe Lemaire a quant

à lui confirmé les dires de Mikel Delzangles : « Elle n'a pas accéléré tout de

suite comme à son habitude. Je pense qu'elle n'était pas totalement prête. Elle

a été un peu moins réactive que l'an dernier. Mais quand je lui ai donné un

coup de cravache, elle a bien réagi. » What a Name a donc bien hiverné et a

favorablement franchi le passage de 2 à 3ans. La saison s'annonce pleine de

promesses.

SPINACRE

SEDUIT

En

dernière position durant le parcours, puis revenue finir à la troisième place,

Spinacre est la bonne note de ce Prix Imprudence. Gagnante de Listed à 2ans au

Curragh, elle réussit ses premiers pas en France et pour l'entraînement de

Pascal Bary. Elle dispose aussi d'un engagement dans les 1.000 Guinées. Laurent

Benoit, courtier pour l'Écurie la Boétie, propriétaire de Spinacre, nous a

déclaré : « Nous sommes ravis de sa course. Nous apprenons à la connaître et ce

qu'elle fait aujourd'hui, en venant un peu esseulée à l'extérieur, est très

encourageant. Elle appartenait à son éleveur et a été achetée à l'amiable. Nous

verrons en fonction de sa récupération pour la suite de son programme. »

DEUX

SAISONS, A REPRENDRE

Soeur de

Tin Horse (Sakhee), Deux Saisons (Chineur) passait à la vitesse supérieure en

s'alignant dans ce Prix Imprudence. Elle avait fait ses classes en province,

décrochant deux succès en deux sorties à 3ans et montrant de la qualité. Elle

s’est classée neuvième et avant-dernière de ce Prix Imprudence, cédant à la fin

alors qu'elle avait galopé sur la ligne de tête, nez au vent. Un premier essai

parisien raté, mais la pouliche n'est pas à condamner sur cette sortie. C'est

ce que nous a expliqué Didier Guillemin : « Je suis un peu déçu et elle est à

revoir. C'est vrai qu'elle montait nettement de catégorie, mais elle a vraiment

été molle. Le matin, elle me montre qu'elle vaut mieux que ce qu'elle vient de

faire. C'était son premier voyage, alors peut-être est-ce aussi une raison de

cette performance décevante. C'est une pouliche que j'aime bien et pas

seulement parce que c'est la soeur de Tin Horse. »

UNE

POULICHE ACHETEE A KEENELAND

What a

Name a été achetée 350.000 dollars en avril 2012, à Keeneland, aux ventes

breeze-up. Sa mère, Bonnie Byerly (Dayjur), s’est placée à 2ans et a produit le

bon Diabolical (Artax), qui a gagné huit courses de 2 à 4ans, dont le

Vanderbilt Handicap (Gr2). La deuxième mère de What a Name est Plenty of Grace

(Roberto), lauréate des Yellow Ribbon Invitational Stakes (Gr1) et gagnante de

trois autres Grs2. Bien que vendue aux États-Unis, What a Name est née en

Irlande. Elle avait d'ailleurs été présentée aux ventes Goffs en 2011 (Orby

Sale), où elle avait été rachetée 37.000 euros par Camas Park Stud.