Prix jean granel (l) : revoila saindor

Autres informations / 21.04.2013

Prix jean granel (l) : revoila saindor

Saindor

(Saint des Saints) a rejoint l’entraînement de Tom George. Cet ancien

pensionnaire de Jehan Bertran de Balanda avait signé deux succès en deux sorties,

sur les haies d’Auteuil, pour son nouveau mentor, après une interruption de

carrière de plus d’un an et demi à l’automne 2012, il avait montré être plus

fort que jamais. On ne l’a pas revu en piste depuis son succès dans le Prix

Claude Le Lorrain (L), au mois d’octobre 2012, sur le parcours qui nous

intéresse. Il effectue une rentrée, mais les lignes sont flatteuses. Lors de sa

dernière apparition, il s’imposait de bout en bout devant le champion Bel La

vie (Lavirco). Capable de bien faire aussi bien en terrain lourd que sur piste

souple (ce devrait être le cas ce dimanche), Saindor aime aller de l’avant, et

cette tactique de course lui réussit bien. Il peut faire mouche d’emblée pour

sa rentrée.

LORD

PRESTIGE EN APPEL

Auparavant

entraîné par son propriétaire, Christophe Sorignet, Lord Prestige (Kapgarde) a

rejoint cet hiver l’entraînement de Marcel Rolland. Pour son premier essai pour

son nouvel entraîneur, il s’était imposé plaisamment. Mais il vient de

légèrement décevoir dans le Prix Hubert d’Aillières (L). Marcel Rolland nous

avait alors déclaré que le cheval serait peut-être mieux lorsque la piste

serait moins lourde. Ce sera le cas ce dimanche. Lord Prestige est donc en

mesure de redorer son blason.

RENTREE

DE TIDARA ANGEL

Gagnante

du Prix Alain du Breil (Gr1) en 2011, Tidara Angel (Oratorio) est une jument de

qualité. Elle effectue une rentrée et a aussi besoin de rassurer. Pas revue en

piste depuis la Grande Course de Haies d’Enghien (elle était arrêtée), son dernier

succès commence à remonter : c’était justement dans le Prix Alain du Breil. Où

en est-elle ? Citons enfin le cas de Jaguy de Cimbre (Homme de Loi). Vu sur le

steeple depuis le début de l’année, il vient de décevoir dans le Prix Air

Landais, ne se classant que quatrième. Il est redirigé par David Windrif sur

les haies, une spécialité dans laquelle il s’est toujours bien comporté.