Prix journaliste (l) : utopia dream poursuit son chemin victorieux vers les sommets

Autres informations / 03.04.2013

Prix journaliste (l) : utopia dream poursuit son chemin victorieux vers les sommets

Utopia

Dream (Princeton) a de hautes ambitions qui pourraient l’emmener vers le Gras

Savoye Grand Steeple-Chase de Paris (Gr1). Impressionnant dans le Prix

Karcimont à Auteuil, il tentait de franchir une petite marche dans le Prix

Journaliste (L). Il l’a passée sans aucune inquiétude, tout au long des 4.500m

du parcours. Il justifie ainsi l’estime de son entourage. Son jockey, Jonathan

Plouganou, l’a installé en tête sur une piste raffermie, ce qui était la bonne

tactique. Ainsi, Utopia Dream a pu gérer à l’avant, sautant les dix-sept

obstacles du parcours sans faute. Au bout de la ligne d’en face, Figari Gaugain

(Saddler Maker) s’est rapproché avec du gaz. Entre les deux dernières

difficultés, il a produit son effort, mais il n’a pas été aussi tranchant que

lors de sa victoire dans le Prix Solitaire, en terrain lourd. Néanmoins, il

faut avouer qu’Utopia Dream était nettement au-dessus du lot. Sur le plat,

Jonathan Plouganou l’a actionné et il est reparti facilement. Joint par

téléphone, François Nicolle, entraîneur d’Utopia Dream, nous a dit : « Il y

avait un laps de temps trop long entre sa dernière course à Auteuil et le Prix

du Président de la République (Gr3). C’est pourquoi nous avons décidé de courir

ce Prix Journaliste. Il l’a gagné, sans avoir "pris dur" apparemment.

Il peut aller soit sur le "Prix du Président" suivant sa

pénalisation, soit sur le Prix Romati (L), mais il faut préalablement se

renseigner sur la disponibilité de Jonathan [Plouganou, ndlr]. Nous verrons

ensuite pour le "Grand Steeple". » Dans le Prix Romati, Jonathan

Plouganou pourrait monter son fidèle Pythagore (Kahyasi), auteur d’une probante

rentrée sur les haies.

FIGARI

GAUGAIN A SA PLACE

Figari

Gaugain a terminé à sa place, derrière Utopia Dream.Son entraîneur, Marcel

Rolland, nous a confié : « Nous sommes très contents de sa performance car il

abordait la distance pour la première fois et il l’a bien fait. De plus, il est

battu par un cheval qui a de la qualité. Il pourrait revenir pour le Prix

Romati si le terrain n’est pas trop léger. » Toujours là, Grand Charly (Le

Triton) se comporte très bien. Le protégé de Thierry Civel a évolué dans le

sillage des premiers et s’est bien défendu dans la ligne droite, avec ses 72

kilos sur le dos.

UN NEVEU

DE NEWMAN DES PLAGES

Utopia

Dream appartient à une bonne famille de sauteurs. Il est le neveu de Newman des

Plages (Passing Sale), vainqueur des Prix Rigoletto et Richard et Robert

Hennessy (Ls) et quatrième du Prix Héros XII (Gr3), mais aussi de Hello des

Plages (Passing Sale), cinquième du Prix du Président de la République. La

troisième mère d’Utopia Dream est Ginetta II (Laniste), une excellente AQPS en

plat, lauréate de six de ses dix courses. Utopia Dream est le seul lauréat de

sa mère, Maguy des Plages (Assessor), qui n’a couru qu’une seule fois, sans

faire l’arrivée.